NETendances 2017 : télé connectée et internet illimité

10 octobre 2017 |

Internet est tellement partout qu’on oublie qu’il est derrière la majorité du contenu que l’on consomme! Votre série préférée sur Netflix, vos nouvelles dans La Presse+ et l’avertissement que votre bus est en retard proviennent tous d’une connexion aux données magiques du web.

Où en est le Québec dans sa connectivité numérique et son utilisation des données? Pour le savoir, nous avons épluché pour vous le dernier rapport NETendances du CEFRIO.

Voici ce qui a attiré notre attention :

  • Le web pour tout le monde. Entre 2004 et 2017, le taux de branchement à Internet est passé de 56 % à 90 % au Québec.
  • Le laptop gagne. Seulement 44 % des foyers possèdent actuellement un ordinateur de table (desktop), alors que 68 % ont un ordinateur portable.
  • Pourquoi compter les gigas? 59 % des répondants ont dit posséder un forfait Internet illimité. En creusant, on apprend que les foyers avec enfants y souscrivent à 70 %, alors que ceux sans enfants le choisissent dans une proportion plus restreinte (53 %). Notons que 15 % des abonnés limités dans leurs gigaoctets ont payé des frais en 2017 après avoir dépassé la quantité de données prévue à leur contrat… Oups!
  • Netflix dans le tiers des foyers québécois. 53 % des foyers connectés à Internet sont abonnés à un service payant de visionnement de films, d’émissions ou de séries sur le web. Les trois plateformes les plus populaires sont Netflix (33 % des foyers québécois y sont branchés), Club Illico (19 %) et l’Extra Tou.tv (4%).
  • Mais on garde le câble. 84 % des foyers québécois souscrivent encore à un service de télévision.
  • Et en HD à part ça. 86% des foyers possèdent un téléviseur HD et 60 % un enregistreur HD.
  • La maison connectée intéresse peu. Moins de 5 % des foyers possèdent un système de caméra, un thermostat ou un système d’éclairage connecté à Internet. Les freins à l’adoption de ces technologies? Un besoin non ressenti (68 %), un usage potentiellement limité (52 %), un prix dissuasif (45 %) et la question de confidentialité que ces appareils soulèvent (30 %).
  • Quelqu’un veut une montre? Au cours des 12 prochains mois, seulement 2 % des répondants prévoient se procurer une montre intelligente.

« La forte progression des abonnements aux services payants de visionnement en ligne vient chambouler les habitudes d’écoute et de consommation télévisuelle ou cinématographique des Québécois »
Claire Bourget, directrice principale de la recherche marketing au CEFRIO

Ces statistiques vous ont intéressé? Pour creuser davantage et découvrir d’autres données intéressantes, consultez le rapport complet du CEFRIO.

Nos derniers eBang

Recherche

Archives

inscrivez-vous à l'infolettre ebang

Recevez chaque semaine un contenu entièrement développé pour vous aider à booster vos performances marketing.

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!