VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous à notre infolettre!

10 bonnes raisons de tourner le dos aux médias sociaux

27 août 2012 |

BLOGUE. Avez-vous gâché vos vacances à force de vous tourmenter à propos des réseaux sociaux? Comment les intégrer à votre stratégie marketing… Où trouver le temps de vous occuper de ça… Lequel privilégier… Inutile de passer une nuit blanche de plus. Facebook, Twitter, Pinterest, Google+ et LinkedIn ne sont pas pour vous!

Mais pourquoi Stéphanie?  On veut être là nous aussi! On y croit!

Zzz.

Pour vraiment tirer un retour sur votre investissement avec les médias sociaux, vous avez encore du travail à faire (la plupart des PME québécoises sont dans cette situation).  Vous protestez?  Voici dix signes qui ne mentent pas :

    • Votre site web date de plus de trois ans. Il est entièrement statique et n’a pas été mis à jour depuis des mois.
    • Lorsque l’on s’inscrit à votre infolettre, on est sûr de ne jamais rien recevoir par courriel.
    • Votre positionnement n’est pas clair, quand on visite votre site, on se demande ce que vous faites dans la vie.
    • Vous n’êtes pas personnellement actif sur les réseaux sociaux et votre équipe non plus. En fait, vous ne comprenez pas pourquoi les gens perdent leur temps sur Facebook.
    • Vous ne produisez que très rarement du contenu (texte, audio, vidéo) et lorsque vous le faites, c’est dans l’urgence et en espérant ne plus jamais avoir à faire ça de votre vie.
    • Vous n’investissez pas dans d’autres modes de développement plus direct comme le télémarketing.
    • Quand on vous cherche sur Google, on ne vous trouve pas.
    • Vous gérez une entreprise de 2e génération, mais votre image de marque n’a pas changé depuis sa création.
    • Vous n’avez pas de budget pour faire développer une stratégie 2.0 professionnelle.
    • Vous n’avez pas de ressources internes pour assurer l’exécution de la stratégie pour laquelle vous n’avez pas les moyens de payer.

Je n’essaie pas ici de vous empêcher de sauter dans le train. Cependant, pour la plupart des PME, les médias sociaux ne devraient pas être une priorité.  Le fait de s’inquiéter de votre présence 2.0 alors que votre site web nuit à votre crédibilité chaque fois qu’un visiteur y pose son curseur est contreproductif. Cela revient à finir son sous-sol alors que les fondations s’effritent et que la structure menace de s’effondrer!

Avant de perdre votre temps sur Facebook, assurez-vous d’avoir un positionnement clair, une image de marque crédible, un site web efficace, une stratégie de développement d’affaires bien ficelée et un budget marketing raisonnable.

Je sais, je sais, je suis vraiment plate.  Mais il faut bien que quelqu’un se préoccupe de votre rentabilité!  J’en suis!

À la semaine prochaine!
😉
Stéphanie

Nos derniers billets

Recherche

Archives

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!