VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous au eBang!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Comment mettre sa candidature en marché?

19 mars 2014 |

Avec deux postes ouverts chez Bang Marketing, inutile de vous dire que je passe une bonne partie de mes journées à l’extérieur de ma zone de confort ces temps-ci. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je déteste faire des entrevues et éplucher des CV. Il s’agit d’un processus fastidieux et ennuyant, car la plupart des lettres de présentation, des curriculum vitae et des candidats sont beiges et sans saveur. Le potentiel est difficile à repérer dans le fleuve de mots vides, de documents moches et de courriels bourrés de fautes d’orthographe que nous recevons à l’occasion de chaque affichage.

Pour suivre Stéphanie sur d’autres plateformes : Facebook ou LinkedIn.

Pour noircir le portrait, en bonne entrepreneure, je suis évidemment à la recherche de solutions miracles. Une candidature qui se démarquerait magiquement du lot, qui saurait me convaincre tout en gérant mes appréhensions… S’il fallait que je mette la main sur la perle rare, la barre serait d’autant plus haute pour l’entrevue. Je veux être rassurée, séduite, convertie!

En d’autres mots, les chercheurs d’emploi ont une vente à me faire.

Je vous propose cette semaine (à défaut de vous garantir un nouveau job!) quelques petits conseils marketing à l’intention des chercheurs d’emploi qui n’ont pas tous la mise en marché dans le sang. À la recherche de nouveaux défis? Soyez prêt à vous vendre!

1. Quel est votre objectif de carrière?
On ne veut pas sentir que vous modifiez simplement le nom du poste sur vos documents en fonction des affichages. Vous n’avez pas d’expérience et vous êtes prêt à faire à peu près tout ce qu’on vous demandera? Soyez transparent. De toute manière, si vous n’avez pas d’autres expériences que votre emploi à la pizzéria du quartier ou chez l’épicier, vous ne tromperez personne.

2. Raffinez votre profil web.
Assurez-vous que votre parcours et votre image de marque en ligne (blogue, médias sociaux, etc.) constituent des preuves de ce que vous avancez dans vos courriels d’introduction ou dans votre discours, en entrevue. La plupart des employeurs sont arrivés au 21e siècle et établissent une corrélation directe entre votre présence en ligne, vos propos et votre attitude en personne. Soyez cohérent!

3. Développez votre proposition de valeur.
En peu de mots, soyez en mesure d’articuler de manière très convaincante le what’s in it for me?, version employeur. Quels sont les bénéfices d’opter pour votre candidature? En quoi êtes-vous en mesure d’aider concrètement l’entreprise auprès de laquelle vous postulez pour un emploi? Je ne saurais trop insister sur l’importance de créer de la valeur.

4. Quelle est votre histoire personnelle?
Comment vos échecs et vos réussites vous ont-ils permis de devenir un excellent candidat pour l’emploi? Je vous supplie de ne pas tomber dans des détails insignifiants. Votre vécu émotif, la découverte de votre vraie nature et tous autres épanchements de style psychopop nuisent à la crédibilité de votre candidature.

5. Soyez direct.
Dans votre écriture, dans vos propos, dans votre approche. Les entrepreneurs n’ont pas beaucoup de temps, ils vont généralement droit au but et apprécient qu’on leur rende la pareille.

6. Si vous n’avez pas de talent, ne vous laissez pas aller à la créativité.
Que ce soit pour une question de mise en page ou d’approche, vous risquez de tout perdre si vous n’êtes pas absolument certain que l’originalité de votre démarche ou de vos outils est au moins égale à leur contenu.

7. Faites votre étude de marché.
À qui essayez-vous de vendre vos services? En connaissant mieux votre public, vous serez davantage en mesure de lui servir les bons arguments.

Rappelez-vous que les entrepreneurs n’ont pas toujours de la facilité à faire le tri dans les candidatures reçues, ni une aisance naturelle pour poser les bonnes questions. Vous le remarquerez peut-être dans le processus, les vrais entrepreneurs ont même tendance à essayer de se vendre eux-mêmes auprès des candidats! Il s’agit cependant d’une opportunité pour les chercheurs d’emploi qui sont en mesure de se positionner stratégiquement.

Si on vous demande de décliner vos qualités et vos défauts en entrevue, sachez qu’en réalité, les entrepreneurs se fichent de vos réponses! Voici ce qu’ils cherchent réellement à savoir :

  • Peux-tu m’aider rapidement sans trop de supervision?
  • Comment vas-tu t’y prendre pour relever les défis auxquels l’entreprise fait face? L’as-tu déjà fait avec succès? Où, quand, comment, pourquoi!
  • Comment puis-je te faire confiance?

Dans les faits, votre démarche de recherche d’emploi n’est que la commercialisation de votre candidature. Comme quoi un peu de marketing, ça peut toujours servir!

À la semaine prochaine!

😉

Stéphanie

Ce texte a originalement été publié dans le blogue Marketing & Cie.

Nos derniers billets

Recherche

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!