Du marketing à petit budget pour votre commerce

2 avril 2013 |

Après avoir enregistré des chiffres décevants en 2012 (croissance des ventes de 1,4 % par rapport à la moyenne canadienne de 3,1 %1), le milieu du commerce de détail au Québec semble finalement souffrir de l’endettement des ménages. De plus, avec l’arrivée de géants comme Target, les petits commerçants doivent plus que jamais retrousser leurs manches pour affronter la compétition.

C’est avec ce contexte en tête que je présentais, la semaine dernière, une conférence au Salon du Cadeau à Place Bonaventure. L’objectif : transmettre des trucs de marketing à la fois pratiques et économiques aux propriétaires de boutiques présents à l’événement. J’en reprends quelques-uns dans ce billet à la veille de la reprise des activités sur les rues principales de la province. Ces tactiques sont inspirées d’un concept baptisé la « guérilla marketing » par Jay Conrad Levinson, un auteur et consultant américain. Selon lui, l’objectif de cette approche est d’obtenir des résultats conventionnels (plus de ventes et de profits) avec des méthodes non conventionnelles (investir du temps au lieu de dépenser de l’argent)!

Voici donc 25 idées toutes simples pour mettre votre commerce au parfum du marketing de guérilla ce printemps :

1. Embauchez un stagiaire sans rémunération pour évaluer les tactiques de vos concurrents et bâtir un plan marketing. Les institutions scolaires, le programme Interconnexion de la CCMM ou celui de l’OFQJ peuvent vous aider.

2. Mettez sur pied un calendrier marketing et prévoyez toutes vos journées de promotion ou de visibilité. Assurez-vous d’avoir des activités planifiées chaque mois.

3. Tenez à jour une liste des contacts médias locaux. Développez une relation avec eux.

4. Conservez un profil corporatif et personnel à jour en cas de demande médiatique de dernière minute.

5. Proposez des articles aux médias web locaux et assurez-vous d’obtenir un lien qui pointera vers votre site. Ces textes devraient traiter indirectement de la thématique de votre boutique (art de vivre, jeux, horticulture, etc.).

6. Proposez votre local aux entreprises ou aux organismes de la région pour y tenir de petits événements hors des heures d’affluence.

7. Participez aux événements locaux comme conférencier (à la bibliothèque, la librairie, etc.) ou, encore mieux, développez le vôtre!

8. Ne donnez jamais d’argent en échange d’une commandite qui prévoit simplement l’affichage de votre logo. Exigez plutôt de faire une démonstration, de tenir un kiosque, d’organiser une chasse au trésor, etc.

9. Utilisez la façade de votre immeuble pour attirer l’attention. Si vous le pouvez, utilisez le trottoir ou même la voie publique pour conjuguer art de rue et marketing. Un banc devant votre fenêtre commerciale peut également jouer un rôle de support d’affichage.

10. Votre porte doit clairement indiquer que vous êtes ouvert. Les visiteurs doivent avoir envie de la franchir. En été, pensez à la garder ouverte, si cela est possible.

11. Ajoutez des fleurs au pied des arbres en bordure de la rue, près de votre commerce. Des fleurs monochromes peuvent s’harmoniser avec votre porte, avec votre vitrine… Une couleur utilisée de manière répétée attire l’attention.

12. Enveloppez votre voiture d’un habillage publicitaire pour augmenter votre visibilité.

13. Repérez les terrains abandonnés de votre localité et proposez d’aménager l’endroit ou de peindre les clôtures. Le fait de développer un projet artistique améliore l’allure du quartier, augmente votre visibilité et vous offre une opportunité de relations publiques.

14. Au lieu de donner des coupons dans la rue ou d’en installer sur les parebrise, distribuez des bouteilles d’eau compostables dont l’étiquette est un coupon, lors d’une journée particulièrement chaude. Tout autre objet utile attire l’attention et reste gravé en mémoire.

15. Organisez des soirées d’achats privés à la boutique chaque saison pour présenter les nouveautés.

16. Offrez le stationnement, l’emballage de cadeau toute l’année, du thé ou de la limonade pour une réelle expérience client distinctive. Tous les petits « plus » font la différence.

17. Créez une collection de « bumper stickers », de tatous ou tout autre objet promo qui peut être affiché par vos clients.

18. Faites une campagne d’accroche-portes et parcourez la ville avec des étudiants la fin de semaine!

19. Créez une synergie avec les autres commerçants dont l’offre est complémentaire et offrez-vous de la visibilité mutuellement.

20. Proposez des tours guidés avec d’autres commerçants où un arrêt obligatoire et thématique est prévu à votre commerce.

21. Développez un calendrier et offrez-le aux autres commerçants et entreprises de la région. Attention : il doit être suffisamment original pour donner envie aux partenaires de l’afficher bien en vue.

22. Remerciez vos clients lorsqu’ils font un gros achat : échantillons, cadeaux-surprises, emballage spécial…

23. Récoltez les courriels et les dates de fête de vos clients et envoyez un coupon-rabais échangeable contre un petit cadeau à leur anniversaire.

24. Développez un programme de fidélisation simple ou un nombre minimum d’achats donne droit à un rabais de 5 $, par exemple.

25. Pensez corporatif! Offrez aux grandes entreprises de la région un rabais employé. Proposez des cadeaux pour leur programme de reconnaissance des années de service, pour les fêtes, les anniversaires, etc.

Des actions marketing simples et directes effectuées de manière cohérente sans faire exploser son budget, c’est possible! Il faut simplement se tenir loin de la publicité payée trop cher et y mettre un peu d’imagination et de temps. Le web et les médias sociaux peuvent aussi vous aider, mais on reparlera de cela dans un autre billet consacré exclusivement à ces stratégies.

À la semaine prochaine,

😉

Stéphanie


1 Statistique Canada, 2012

Our latest articles

Search

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours à la recherche d'excellents clients!