VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous à notre infolettre!

Vous êtes en B2B? Laissez le vendredi fou vous inspirer!

24 novembre 2016 |

Les spécialistes marketing travaillant pour des firmes de services professionnels, chez des manufacturiers ou dans des entreprises industrielles, jalousent parfois leurs collègues du B2C. Le marketing aux consommateurs semble parfois tellement plus facile, plus amusant, et plus séduction…

Combien de fois me suis-je fait dire par un client potentiel : «on ne réinventera pas la roue Stéphanie.» «Tu sais Stéphanie, ce qu’on fait ce n’est pas tellement sexy.»

J’ai de la difficulté à accepter qu’on renonce à réinventer son marketing sous prétexte d’évoluer dans un secteur conservateur où les décisions d’achat sont plus rationnelles. Sans dénaturer sa marque ou compromettre la crédibilité de l’organisation, plusieurs moyens sont mis à notre disposition pour créer de la magie auprès de nos cibles.

Le vendredi fou comme source d’inspiration

En ce moment, la période des soldes bat son plein et constitue un moment fort de l’année pour le commerce de détail. Le vendredi fou, cet événement phare qui se tient juste avant la période des fêtes, génère une manne pour les commerçants. Selon Moneris, les ventes devraient augmenter de 8% dans les magasins cette année et de 15% en ligne lors du Cyber lundi. Une tendance qui ne se dément pas depuis 5 ans.

Évidemment, dans le domaine du B2B, on donne rarement dans les soldes. De manière générale, offrir des rabais serait mal vu, voire impensable dans certains domaines d’activités. Ce qu’on oublie cependant, c’est que le type de stratégie à la mode présentement – notamment le marketing de contenu –, se prête très bien à la contextualisation événementielle. Ainsi, pourquoi ne pas profiter du battage médiatique entourant le vendredi fou pour attirer l’attention sur votre contenu? Sans diminuer vos prix, vous pourriez très bien offrir des avantages exceptionnels qui s’inscrivent dans la foulée de cet événement. Par exemple :

  • Une heure de consultation gratuite pour tous les gens inscrits à votre prochain webinaire;
  • Une place réservée en première rangée lors de votre prochaine conférence, suivi d’un lunch avec le conférencier;
  • L’analyse gratuite d’un problème d’affaires ou un diagnostic sans frais;
  • Etc.

L’idée est d’attirer l’attention et de susciter l’intérêt de votre audience en utilisant le contexte B2C actuel, sans jouer sur les mêmes leviers. Il est peut-être trop tard pour mettre en pratique cette stratégie en 2016, mais la même logique s’applique au Boxing Day. Oserez-vous mettre du piment dans votre routine marketing? Je vous lance le défi!

?

Stéphanie

Ce texte a originalement été publié dans le blogue Marketing & Cie 

 

Nos derniers billets

Recherche

Archives

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!