VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous au eBang!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Google Penguin : la chasse aux excès est ouverte!

29 mai 2012 |

BLOGUE. Cette semaine, j’ai décidé de laisser la tribune à Catherine Beaumier Lacroix, la rédactrice de notre eBang et créatrice de contenu chez Bang Marketing. Une initiative qui arrive à point nommé puisque le sujet de l’infolettre de cette semaineconcerne le SEO et le contenu. Si vous n’êtes pas encore inscrit au eBang, je vous invite à le faire sans tarder! Le concept est simple : un petit conseil marketing tous les mardi dans votre boîte de courriel. Pour ma part, je profite de ce répit pour peaufiner notre webinaire de demain dont le thème est emprunté à mon livre «Mon site web chez le psy», présenté en collaboration avec Les Affaires. 

Bonne lecture à tous!

Google Penguin : la chasse aux excès est ouverte!
Un peu plus d’un an après la sortie retentissante de l’algorithme Panda, qui privilégie les contenus uniques et de qualité au détriment des « fermes de contenus » et des usines à backlinksautomatisées, Google sort un nouvel animal de sa ménagerie. Bienvenue Penguin!

Depuis le 24 avril, le palmipède blanc et noir ajoute une corde à l’arc de Google en passant au peigne fin les efforts des référenceurs dans le but de repérer et pénaliser les techniques de référencement plus ou moins éthiques. Plusieurs sites très bien positionnés se sont ainsi vus relégués au bas du classement des résultats de recherche, faute d’avoir adopté de bonnes moeurs SEO. Tenez-vous-le pour dit, Google s’est donné pour mission d’offrir des résultats de recherche vraiment pertinents aux internautes… et Penguin est là pour veiller au grain!

Google Penguin : un résumé en 7 points

1-    Oui au netlinking pertinent. Assurez-vous de revoir vos stratégies afin d’éliminer les liens entrants (ou liens externes) de piètre qualité, en provenance de sites peu recommandés, et favorisez au maximum la création de liens diversifiés, en cohésion avec le sujet de vos pages.

 2-    Oui au contenu pensé pour l’internaute. Qualité, pertinence, originalité, unicité. Les créateurs de contenus qui connaissent leur métier n’auront jamais été des alliés aussi précieux!

3-    Non à l’optimisation outrancière. Balises méta trafiquées et truffage de mots clés sont à proscrire! À trop penser pour allécher Google, vous vous tirerez dans le pied, car Penguin, lui, pense de plus en plus en mode « utilisateur ».

4-    Non au contenu dupliqué. Suite logique des efforts de Google Panda, les textes copiés-collés d’une page à l’autre ou en provenance d’un autre site passeront au tordeur!

5-    Non aux pages satellites. Exemple parfait de référencement abusif, on ne vous apprendra rien en vous disant de vous tenir éloigné de ce type de stratégie si vous ne voulez pas vous faire exclure complètement du moteur de recherche.

6-    Oui aux réseaux sociaux. Parce qu’ils sont une niche au partage de vos liens et favorisent votre rayonnement, les réseaux sociaux sont plus que jamais une alternative qu’il ne faut pas ignorer.

7-    Attention aux compétiteurs malveillants. On ne le dira jamais assez! Assurez-vous d’effectuer une veille régulière de votre présence en ligne! Malheureusement, vous n’êtes pas à l’abri d’un adversaire mauvais joueur qui pourrait vous nuire en créant des liens entrants de mauvaise qualité vers votre site.

Un pingouin qui suscite la controverse.

Selon Matt Cutts, porte-parole de Google, l’objectif de Penguin est d’améliorer la qualité des SERPs (pages de résultats de recherche) et de lutter contre les techniques de référencement abusives (Black Hat). Il précise cependant qu’« aucun algorithme n’est parfait ». Il faut dire que Penguin suscite la grogne de nombreux référenceurs qui dénoncent le fait que Google en profiterait pour favoriser au maximum les sites effectuant des campagnes AdWords… Mais cette polémique ne date pas d’hier et tout lien entre les résultats naturels et les résultats payants est toujours vivement nié par le géant de la recherche!

J’en profite pour remercier Stéphanie de m’avoir cédé la parole cette semaine! En espérant que cet article fera réagir. J’attends vos commentaires et impressions avec impatience!

🙂
Catherine

Nos derniers billets

Recherche

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!