VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous à notre infolettre!

La 2e vague ne doit pas avoir raison de votre marque employeur!

15 octobre 2020 |

Alors que pour les uns, l’attraction de talents est facilitée par la disparition de la Prestation canadienne d’urgence (PCU), les moins chanceux doivent troquer leurs activités de recrutement pour des licenciements. Dans ce contexte, investir dans une marque employeur peut sembler superflu. Est-ce réellement le cas?

Avant toute chose, il faut éviter de considérer la marque employeur comme un projet à réaliser, car chaque entreprise possède déjà sa propre marque employeur, qu’elle l’ait bâtie consciemment… ou non.

Votre marque employeur est un reflet de la perception actuelle des candidats et des employés de votre entreprise. Vous pouvez toutefois influencer cette image en travaillant sur votre notoriété, vos conditions de travail, vos outils de communication, vos valeurs d’entreprises, etc.

L’influence que vous pouvez exercer sur votre marque se situe sur trois plans: l’attraction de personnel, la mobilisation des employés et la rétention de ceux-ci. En pandémie, les priorités de chacun vont varier en fonction de la situation économique de l’entreprise.

La marque employeur pour les entreprises en croissance

Plusieurs secteurs profitent de la pandémie pour croître. Des technologies à la santé en passant par les services de livraison, de nombreuses entreprises bénéficient de la situation. Si vous faites partie des gagnants, le succès de vos activités de recrutement est circonstanciel, donc à court terme. C’est le temps ou jamais d’investir dans votre notoriété afin de prendre de l’avance sur la concurrence.

Les candidats potentiels sont plus souvent à la maison et le télétravail facilite les contacts à toute heure du jour. Misez sur un site carrières original, un positionnement employeur clair et des propositions de valeur personnalisées pour chaque type de postes. Comme en développement d’affaires, vous devez séduire vos cibles potentielles. Pensez à réécrire vos affichages et vos descriptions de postes en y mettant de l’émotion, voire un peu d’humour. Publiez régulièrement du contenu RH original sur vos plateformes sociales pour faire circuler votre nom et soignez votre réputation sur des sites comme Glassdoor.

Inversement, faites attention à la rétention. Vos employés sont sollicités par des entreprises qui vont bien, elles aussi…

La marque employeur pour les entreprises en difficulté

Si votre entreprise souffre en raison de la pandémie, pensez davantage à la mobilisation de vos ressources. Pour garder vos employés motivés à distance malgré les suppressions de postes et les baisses de salaires, la communication reste votre meilleure alliée. Pensez à faire un appel hebdomadaire pour rallier les troupes et prenez des cafés virtuels avec vos employés de tous les échelons. Il est aussi nécessaire de repenser vos moyens de communication. Pourquoi ne pas créer une infolettre hebdomadaire qui mettrait uniquement l’accent sur les bonnes nouvelles?

En complément à une communication forte et constante, le fait de lancer des défis à vos employés peut également servir de puissant motivateur. En faisant participer vos troupes à la sortie de crise, leur degré d’engagement et votre marque employeur prendront tous les deux du galon.

À bientôt
😉
Stéphanie

Nos derniers billets

Recherche

Archives

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!