Les zombies de l’Apocalypse mobile

31 octobre 2013 |

Je me permettrai aujourd’hui de vous faire peur puisque c’est l’Halloween! Notez toutefois que le sujet de mon billet est loin d’être inspiré par des contes et légendes d’automne.

Vous avez de réelles raisons de frissonner.

Les morts-vivants ne sont plus à nos portes, ils déambulent partout dans la rue, dans le métro, au restaurant, dans les parcs. Tête baissée, en transe… yeux rivés sur leur téléphone. Vous les avez croisés. Vous savez qu’ils sont parmi nous.

Vous êtes vous-même complètement zombifié, accroc de votre petite boîte intelligente. N’est-ce pas?

Pourtant votre site Internet tarde à s’adapter à la mobilité. Vous n’avez pas placé ce chantier dans le haut de votre liste de priorité en vous disant que c’est l’avenir, mais que vous avez le temps. Mais les statistiques devraient vous effrayer :

– D’ici la fin de l’année 2013, on annonce qu’il y a aura plus d’appareils mobiles que d’êtres humains sur Terre;
– l’usager moyen utilise son/ses appareil(s) 1,8 heure par jour;
– 72 % des utilisateurs de tablettes font des achats au moins une fois par semaine sur leur appareil;
– 30 % des recherches effectuées sur Google proviennent d’un appareil mobile.

Il est temps d’envisager l’adaptation de votre site à la mobilité et de manière encore plus urgente si votre entreprise œuvre dans le domaine du commerce de détail, des soins personnels, de la restauration ou de tout autre établissement ayant une portée locale. Vos clients vous cherchent et ils doivent être heureux de vous trouver. Ceci signifie leur proposer une expérience de navigation simplifiée et rapide.

Pour y arriver, vous disposez de trois alternatives. La semaine prochaine, je vous donnerai un argumentaire détaillé vous permettant de faire un choix éclairé. Dans l’intervalle, voici des petits rappels de pratiques exemplaires s’appliquant à tous les types de sites mobiles afin de favoriser une bonne expérience usager :

– Vitesse, vitesse, vitesse… 74 % des usagers mobiles abandonnent après 5 secondes d’attente sur un appareil mobile
– Taille des boutons d’action (cibles à toucher), minimum de 7 mm à 10 mm;
– Police de caractère, idéalement pas plus petite que 12
Aucun défilement horizontal
Phrases courtes et instructions, 30 caractères à la fois, avec une
– Progression clairement identifiée (étape 1, étape 2, etc.) lorsque c’est applicable
– Aucun effet de style « mouse-over »
– Pas de pop-up (fenêtre à ouverture intempestive)
Pas de langage Flash
– Processus de paiement simplifié (ex : PayPal)

J’aurai une petite pensée pour vous, parents lecteurs, qui accompagnerez vos enfants dans leur tournée d’Halloween ce soir. Je vous imagine, attendant sagement votre progéniture sur le trottoir, les yeux vides et les doigts frénétiquement agités sur votre clavier… ce sera à tout le moins mon cas!

À la semaine prochaine,

😉

Stéphanie

Ce texte a originalement été publié dans le blogue Marketing & Cie.

Our latest articles

Search

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours à la recherche d'excellents clients!