VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous au eBang!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

LinkedIn vaut très cher pour Microsoft, le valorisez-vous autant?

21 juin 2016 |

Microsoft vient tout juste de payer 26 milliards pour acquérir le réseau social LinkedIn. Avec 433 millions de membres, on parle donc de 60$ pour chaque profil. Si on se concentre sur les profils réellement actifs, ce chiffre grimpe jusqu’à 250$.

Avec mes 4 908 abonnés, mon réseau vaut donc à lui seul entre 295 000$ et 1,2 million de dollars!

Pour la modique somme de 800$ par an (j’ai un compte Premium), j’ai donc accès à une base de données dynamique que je peux faire grandir sans frais supplémentaires.

Vu sous cet angle, LinkedIn est un cadeau pour les entreprises qui sont suffisamment dynamiques pour en mesurer la valeur. Malheureusement, rares sont celles qui en tirent vraiment parti. Je profite donc du début de la saison estivale pour vous rappeler certaines stratégies efficaces visant à mieux utiliser cette plateforme afin de générer de la demande. C’est le bon temps pour se remettre à niveau et profiter de la valeur inestimable de votre réseau!

1.    Cherchez activement des prospects

L’outil de recherche de LinkedIn vous permet de dénicher des clients potentiels dont le rôle correspond à vos personas cibles. N’oubliez pas de viser les influenceurs autant que les décideurs!

Plus votre réseau est large, plus il est facile d’entrer en relation avec des inconnus. Si votre réseau est restreint, commencez par inviter des personnes que vous connaissez déjà.

Pour convaincre les gens de se connecter avec vous, rédigez un texte personnalisé qui fait référence à ce qui vous unit (industrie, groupe de discussion, relation, etc.) À ce stade, le fait de pousser votre entreprise, votre offre, vos produits ou vos services constitue une erreur.

Une fois que la personne ciblée a accepté votre invitation, envoyez un message de remerciement. Vous pouvez du même coup l’inviter à s’abonner à vos publications ou lui offrir de recevoir un ebook ou un rapport d’industrie (demandez-lui alors son courriel). Cette dernière stratégie ne fonctionne généralement que si vous utilisez un ton très personnel et que votre proposition est vraiment pertinente pour le prospect.

2.    Ne perdez pas trop de temps dans les groupes

Ce conseil va à l’encontre de ce que pas mal d’experts vous diront, mais après plusieurs années d’essais et d’erreurs, j’ai remarqué que la plupart des groupes sont noyautés par des consultants et des travailleurs autonomes qui ont beaucoup de temps sur les bras… Avant d’investir des heures précieuses à jaser avec tout un chacun, assurez-vous que les groupes dont vous faites partie sont animés par des influenceurs crédibles et que les décideurs que vous ciblez y sont actifs.

3.    Utilisez votre site web en synergie avec LinkedIn

Je vous fais part d’un truc que j’ai trouvé cette semaine, mais que je n’ai pas eu le temps de tester : un bout de code qui vous sert à identifier les visiteurs de votre site web par leur profil LinkedIn. En ajoutant ce snippet à votre site et en vous connectant à votre profil dans la section «Qui a vu votre profil?», vous verrez qui s’intéresse à votre entreprise. Évidemment, un suivi rapide et habile (attention à l’effet Big Brother) est requis.

Je vais intégrer le tout sur mon site la semaine prochaine et mettre à jour ce billet par la suite. À suivre!

lien-linkedin-les affaires

4.    Essayez la nouvelle fonction Sales Navigator pour encore plus de précision

Cette fonction encore peu connue permet d’amener la génération de leads à un autre niveau. LinkedIn vous suggère des prospects adaptés à vos préférences et vous pouvez intégrer vos leads au CRM Salesforce en un seul clic! La fonction de recherche avancée offre davantage d’options de ciblage pour trouver des profils encore plus nichés. Vous recevez également des notifications régulières et personnalisées sur l’activité de vos prospects. D’autres avantages vous sont offerts, mais je ne ferai pas l’infopub complète! Disons simplement que c’est très intéressant pour le développeur sérieux, celui qu’on appelle dans le jargon, le hunter!

Il va sans dire que toute stratégie LinkedIn passe d’abord par l’optimisation des profils des développeurs d’affaires de votre entreprise et non de la page Entreprise elle-même qui, selon moi, reste une belle inutilité!

Exigez donc de votre équipe que tout profil qui utilisera LinkedIn au nom de votre entreprise soit révisé et maquillé comme il se doit avant de débuter. C’est la base, mais il est bon de le rappeler! LinkedIn a d’ailleurs publié un guide à cet effet. Téléchargez-le ici.

À vous de jouer et de faire grimper la valeur de LinkedIn pour votre organisation!

😉

Stéphanie

Ce texte a originalement été publié dans le blogue Marketing & Cie.

Tags:

Nos derniers billets

Recherche

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!