VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous au eBang!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Météo et médias sociaux : comment sortir de la dépression!

3 juillet 2013 |

Comme la plupart des PME, vous possédez une page Facebook, LinkedIn et peut-être même Twitter. Quelqu’un chez vous (ou peut-être vous!) effectue des mises à jour de manière sporadique. Quelques photos, un commentaire par-ci, un p’tit concours par-là… En fait, juste un minimum d’agitation dans le but de rassurer les trop rares visiteurs qui échouent sur vos plateformes sociales. Le message est clair : vous n’êtes pas complètement mort.

La conséquence directe de ce constat peu motivant est évidente : il n’y a pas que l’été pourri qui vous déprime cette année. La présence sociale de votre entreprise contribue elle aussi à votre spleen.

Mais rassurez-vous, tout n’est pas perdu! Je connais un petit truc infaillible pour redonner un peu de tonus à votre stratégie 2.0. Ça s’appelle m-e-s-u-r-e-r. Il n’y a rien de mieux que de voir nos chiffres s’améliorer pour retrouver le moral!

Des indicateurs de performance pour ensoleiller votre été

Il est faux de dire que le succès ne se mesure pas sur les médias sociaux! Le fait d’évaluer vos performances constitue la première étape pour sortir de la léthargie. Par la suite, nous pourrons discuter de stratégie.

Voici 5 idées faciles à mettre en place :

  • Mesurez le nombre de visiteurs qui atterrissent sur votre site web en provenance des médias sociaux. Faites la distinction entre les nouveaux visiteurs et les visiteurs récurrents. Tâchez d’augmenter leur apport à la génération de trafic au fil des mois.
  • Mesurez la taille de votre audience. Combien de fidèles sont au fait de votre activité sociale sur Twitter? Sur Facebook? Sur LinkedIn? Ce nombre doit suivre une progression constante, c’est une question de masse critique. Il existe une corrélation directe entre le nombre de personnes qui vous suivent et vos résultats.
  • Mesurez la quantité et la qualité des interactions que vous générez par vos affichages. Le taux d’engagement est un signe de vitalité et d’intérêt face à vos contenus. Visez à augmenter le nombre de mentions, de commentaires, les «retweets» et autres marques d’intérêt envers vos publications.
  • Mesurez le nombre de prospects qui ont été influencés par votre activité sociale. Cet indicateur n’est pas facile à suivre, mais il est crucial. Comment y parvenir? Lorsqu’un nouveau «lead» contacte votre entreprise, je vous suggère d’inclure dans votre processus de qualification, un attribut social. En ajoutant quelques champs supplémentaires à votre CRM, vous conservez une trace hautement utile qui vous servira à évaluer vos performances. Indiquez ainsi le type de lien social existant du prospect lors de la qualification (contact LinkedIn, fan Facebook, membre d’un groupe LinkedIn, etc.) et son niveau d’engagement préalable (passif ou actif). L’objectif est d’augmenter le taux de contact social préalable des leads entrants. Il s’agit d’un indicateur de votre notoriété.
  • Mesurez les ventes générées par les médias sociaux. Si vous gérez un site de commerce électronique, cette mesure est plus facile à mettre en place avec les outils analytiques les plus simples. Pour les autres, pensez à offrir des promotions exclusives et des avantages uniquement disponibles via vos plateformes sociales. De toute manière, cette exclusivité est hautement recherchée par les usagers, vous n’y perdrez pas au change!

Le fait de tourner votre attention vers l’atteinte de résultats mesurables devrait orienter votre activité sociale vers des priorités plus stratégiques ce qui, ultimement, vous permettra de justifier le temps et l’énergie investis sur ces canaux de communication.

Mais attention! Il faut éviter la simplification à outrance. 5 000 fans ne se traduiront pas par 500 visites et par 50 achats sur votre site web! De la même manière, une personne qui vous cherche et vous trouve sur Google pourrait vous avoir d’abord connu via Facebook… Avec les médias sociaux, les liens ne sont pas toujours directs, mais une présence solide, constante et judicieusement évaluée contribuera à votre succès, je vous le garantis. Pour la météo cependant, je ne prends aucun engagement.

À la semaine prochaine,

😉

Stéphanie

Nos derniers billets

Recherche

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!