Réseaux sociaux : 5 questions avant de plonger

2 octobre 2012 |

BLOGUE. Je peux aborder tous les sujets marketing à travers ce blogue, mais force est de constater que les thèmes à saveur 2.0 vous intéressent tout particulièrement, chers lecteurs. Ce n’est pas étonnant puisque les médias sociaux exercent un attrait et une fascination comme nous en avons rarement vu, notamment en raison de leur côté très démocratique. J’y reviens donc aujourd’hui.

Nombre d’entre vous m’abordent régulièrement en me demandant s’ils devraient faire le saut sur les réseaux sociaux. Mais oui, il s’agit encore d’un dilemme légitime en 2012!

À cette question, je réponds généralement par… 5 questions :

1. Pourquoi votre entreprise désire-t-elle s’afficher sur les médias sociaux?

Cela peut sembler existentiel comme question, mais on n’y échappe pas. Il faut identifier les raisons qui animent cette volonté frétillante de s’épancher en direct sur les canaux de communications bidirectionnels. Évidemment, les énoncés du genre « je n’ai pas le choix », « tout le monde est là » ou « c’est incontournable » constituent de mauvaises réponses. Avec des objectifs clairs comme augmenter votre notoriété dans le marché, recruter des employés ou améliorer votre service à la clientèle, vos chances de succès seront bien meilleures.

2. Cette initiative fait-elle partie d’une stratégie plus globale de marketing par contenu?

Il ne faut pas oublier que les réseaux sociaux sont avant tout des médias. Sans contenu, les médias sociaux ne sont rien. Pour obtenir un retour sur votre investissement, vos initiatives 2.0 doivent s’inscrire à l’intérieur d’une stratégie plus large qui implique nécessairement un bon plan de communication. Promouvoir vos bons coups, vos nouveaux contrats ou votre participation à XYZ évènements n’est pas suffisant pour faire vivre votre marque socialement.

3. Quelle ressource interne allez-vous dédier à cette tâche?

Si la responsabilité des médias sociaux dans votre entreprise revient à tout un chacun, aussi bien dire qu’elle ne revient à personne! Vous devez absolument dédier un champion dont la tâche sera de collecter l’information à travers l’organisation et de l’intégrer à votre plan de contenu sous une forme adéquate et prête pour le partage. Sans cette ressource, il est très difficile de maintenir une discipline et une exécution cohérente. Ce n’est peut-être pas un travail à plein temps, mais il doit être régulier. Une agence externe peut vous aider à planifier vos actions et vous inspirer des stratégies efficaces, mais faites attention avant d’impartir complètement de votre présence sociale. Les risques de dérapages sont réels.

4. De quel budget disposez-vous pour faire votre place sur les réseaux sociaux?

La grande question! À moins d’être un travailleur autonome ou de vous trouver à la tête d’une très petite PME, sans budget, pas de médias sociaux! Ne serait-ce que pour financer le temps d’une ressource partiellement dédiée, on parle d’un bon 15 000$ minimum annuellement, sans le recours à un support externe.

5. Votre site web génère-t-il actuellement un ROI intéressant?

Je vous réfère ici à un autre billet de blogue publié il y a de cela quelques semaines et qui traite des priorités à déterminer en terme de marketing web. Avant de vous lancer tous azimuts dans la course aux médias sociaux, assurez-vous que votre site web ne fait pas fuir vos nouveaux visiteurs. Si votre taux de rebond est élevé, songez à retravailler cet aspect de votre présence en ligne avant d’investir tous vos temps libre sur Twitter. Une présence accrue et stratégique sur les médias sociaux augmentera votre trafic… aussi bien vous assurer que ces nouveaux invités soient impressionnés par leur visite!

À la semaine prochaine!
😉
Stéphanie

Our latest articles

Search

Archives

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours à la recherche d'excellents clients!