VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous au eBang!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

5 erreurs à éviter dans votre infolettre

7 mars 2017 |

L’infolettre est un outil de communication précieux. Elle vous permet d’entrer facilement en contact avec vos prospects, directement dans leur boîte de courriels. Excellent moyen pour les rejoindre, elle doit toutefois leur donner bonne impression. Voici 5 erreurs à éviter.

  1. Un objet interminable

Votre objet est l’hameçon pour accrocher l’attention de votre lecteur. Différent du titre, il a un double rôle à jouer : susciter l’intérêt et couvrir votre sujet. Il ne doit pas dépasser 50 caractères en incluant les espaces (un objet contenant  de 28 à 39 caractères serait des plus performants). Certains mots, comme «promo», «gratuit» ou «urgent» sont à proscrire, car ils peuvent envoyer votre message directement dans la boîte de courrier indésirable…

  1. Votre sujet n’est pas bien défini

Restez dans votre ligne éditoriale en approfondissant votre principal sujet. Évitez de vous lancer dans tous les sens en parlant de trop de choses en même temps. Utilisez les hyperliens avec parcimonie, et choisissez-les de telle sorte qu’ils démontrent la crédibilité de votre contenu.

  1. Votre infolettre n’est pas responsive

Vous connaissez l’importance d’une infolettre adaptative. Les courriels étant de plus en plus consultés à partir d’un appareil mobile, ils doivent être lisibles dès l’ouverture.

Les ouvertures mobiles gagnent définitivement du terrain. En 2016, elles ont souvent dépassé la barre des 50 %.

  1. La mise en page n’est pas «sexy»

Pour attirer l’attention, votre infolettre doit être séduisante. Optez pour une mise en page dynamique et aérée :

  • faites des paragraphes courts;
  • organisez vos contenus avec des sous-titres;
  • misez sur les listes à puce;
  • intégrez des illustrations et des graphiques, etc.

Et n’oubliez pas de terminer votre infolettre avec un appel à l’action percutant.

  1. Vous n’effectuez pas de contrôle de la qualité avant l’envoi

Image manquante, liens périmés… fautes d’orthographe : c’est la petite erreur qui peut enlever toute la crédibilité de votre contenu. Avant d’envoyer votre infolettre, effectuez une vérification ultime par une relecture complète. N’oubliez pas de tester chaque lien pour confirmer qu’ils pointent vers les bonnes URL.

Besoin des conseils de nos experts pour réaliser une infolettre parfaite? Contactez l’équipe de Bang Marketing!

Tags:

inscrivez-vous à l'infolettre ebang

Recevez chaque semaine un contenu entièrement développé pour vous aider à booster vos performances marketing.

Titre
Prénom *
Nom *
Courriel *
Entreprise
En vous abonnant au eBang, vous recevrez également le blogue de Stéphanie publié sur lesaffaires.com. Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!