Loi anti-pourriel : une annonce qui fait dire « ouf » !

Êtes-vous prêt pour une bonne nouvelle concernant la loi anti-pourriel?

Adoptée en 2010 et officiellement en vigueur depuis 2014, elle devait franchir une autre étape le 1er juillet prochain. On vient cependant d’apprendre que le gouvernement a décidé de faire volte-face sur un important point : la possibilité de poursuivre les contrevenants.

En effet, le 7 juin dernier, un communiqué nous annonçait des changements. En clair, les entreprises et les organisations qui envoient des messages électroniques ne pourront plus se faire poursuivre devant les tribunaux s’ils n’appliquent pas la loi à la lettre. Une nouvelle qui nous fait tous dire « OUF »!

Faut-il quand même se conformer à la loi anti-pourriel? Oui! Même si la menace d’un procès est tombée, le CRTC peut quand même distribuer des amendes.

Pourquoi un tel changement de cap?

Pour les entreprises et les organismes, la possibilité d’être poursuivie représentait une lourde menace. Un seul courriel mal adressé aurait pu leur coûter des millions et mettre en péril leurs opérations!

Pour éviter des désastres, le gouvernement souhaite donc adopter une approche équilibrée qui protège les utilisateurs, sans toutefois faire porter un lourd fardeau administratif aux organisations.

Doit-on s’attendre à un retour du spam?

Pas du tout!

Depuis que la LCAP a été annoncée et instaurée, une panoplie de logiciels se sont adaptés pour permettre aux entreprises de mieux gérer leurs courriels. Les utilisateurs peuvent maintenant, dans la majorité des cas, se désabonner en un clic des envois qu’ils ne veulent plus recevoir.

Si vous êtes toujours à la traîne sur la LCAP, découvrez nos services de marketing par courriel!

Search
Generic filters
Inscription

Vous aimez ce que vous lisez?

Faites comme des milliers de lecteurs assidus du eBang! Recevez chaque semaine nos conseils marketing. Au programme: stratégie, branding, web, marketing RH et bien plus.