VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous au eBang!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

7 bonnes pratiques pour WordPress

12 mars 2019 |

Une erreur est vite arrivée… Même si vous utilisez le CMS le plus accessible au monde : WordPress. Qu’on soit développeur web ou novice, il est facile de tomber dans plusieurs pièges en concevant ou entretenant un site et en mettant à jour du contenu.

Au fil des années, vous avez probablement investi beaucoup de temps et d’efforts dans la création de votre contenu, le design de votre site web et votre référencement naturel. Peu importe votre niveau d’aisance avec WordPress, un rappel ne fait donc jamais de mal.

Si vous n’êtes pas bien préparé, une mise à jour problématique ou une brèche de sécurité peuvent corrompre votre site web et nuire à votre réputation.

Pour vous éviter bien des soucis, voici un aide-mémoire à consulter avant de faire des travaux d’envergure.

  1. Enregistrez une copie de sûreté. Si vous n’avez pas dupliqué votre site récemment, arrêtez tout, et faites-le maintenant. Ne pas avoir de sauvegarde est un risque énorme. Imaginez : vous installez une mise à jour qui cause une erreur fatale… Et la dernière copie de votre site date d’il y a 6 mois.
  2. Restez à jour. Qu’il s’agisse de WordPress, de plug-ins ou du serveur, négliger l’installation des nouvelles versions peut créer des faiblesses de sécurité, en plus d’affecter la performance globale du site.
  3. Choisissez bien vos plug-ins. Avant d’investir temps et argent, validez la source, le soutien aux usagers et les mises à jour pour ne pas acheter un outil obsolète ou de piètre qualité.
  4. Gardez seulement l’essentiel. Les fonctionnalités que vous n’utilisez pas peuvent ralentir votre site. Faites régulièrement le ménage dans vos plug-ins.
  5. Vérifiez l’offre de service de votre hébergeur. Tous les serveurs et sites web ne sont pas compatibles, et tous les fournisseurs ne proposent pas les mêmes services. Assurez-vous de choisir un forfait qui correspond à vos besoins et à vos attentes.
  6. Pensez au SEO. N’oubliez pas de modifier les balises SEO des pages que vous publiez pour qu’elles s’accordent avec votre stratégie. Souvent escamotée, cette étape est pourtant incontournable.
  7. Testez avant la mise en ligne. Le moindre changement peut entraîner des erreurs. Il vaut toujours mieux travailler dans un environnement de développement.

Quand il est question d’un actif aussi important que votre site web, vous ne pouvez jamais être trop prudent. Et si vous avez besoin de rafraîchir votre mémoire, faites-nous signe!

inscrivez-vous à l'infolettre ebang

Recevez chaque semaine un contenu entièrement développé pour vous aider à booster vos performances marketing.

En vous abonnant au eBang, vous recevrez également le blogue de Stéphanie sur Les Affaires. Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!