VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous à notre infolettre!

Comment soigner votre marque employeur en temps de crise?

5 mai 2020 |

Après la pandémie? C’est moins votre performance professionnelle qu’on retiendra que l’humanité dont vous aurez fait preuve. Petit guide sans prétention inspiré du GBS (gros bon sens). Pour donner du tonus à votre marketing RH.   

« On sort de crise, on doit embaucher plein de monde. Il faut monter une campagne de recrutement en mettant de l’avant notre marque pour qu’on séduise les meilleurs candidats! »  

En vous projetant dans quelques mois, lorsque les activités auront repris, qu’auront à dire vos employés sur votre gestion des ressources pendant la période du confinement? Seront-ils prêts à témoigner en faveur de votre entreprise pour égayer la page «Carrières» de votre site web?  

La marque employeur, ça se travaille. Ça se développe. Petit à petit, avec du concret. Et la crise actuelle est le moment idéal pour lui donner un vrai boost  

Soyez à la hauteur.  

La célèbre plateforme Slack fait la manchette, ces jours-ci. Pour les bonnes raisons. Elle a annoncé qu’elle ne rouvrirait ses bureaux qu’à compter du 1er septembre 2020, afin de ne pas exposer inutilement son personnel. De plus, elle s’engage à payer tout son monde!  

Voilà un superbe exemple d’une organisation qui se soucie du bien-être de ses équipes. Parmi les multinationales de la haute technologie, aucune n’est allée aussi loin. Du bonbon pour les équipes chargées de pousser la marque.   

Au vu des dernières nouvelles, qui n’a pas envie d’envoyer son CV chez Slack  

Bien sûr, toutes les entreprises ne peuvent se permettre un tel traitement. Mais il y a une foule de choses que vous pouvez faire dès aujourd’hui qui ne vous coûteront rien d’autre qu’un peu de votre temps.    

Voici quelques pistes.  

1.Facilitez le télétravail.

Ce n’est pas tout le monde qui est bien installé pour travailler de longues heures à la maison, qui dispose d’un ordinateur suffisamment puissant – et disponible! –, qui a les logiciels utilisés au bureau. Assurez-vous que votre équipe a l’équipement nécessaire. Au besoin, faites livrer ce qu’il manque!   

2. Revoyez vos exigences de productivité.

Malgré la meilleure volonté, un parent seul avec deux enfants en bas âge à la maison n’aura pas la même productivité que lors d’une journée normale au bureau. C’est impossible. En tout cas pas tous les jours. Soyez compréhensif. Demandez le mieux, mais le mieux que chacun peut donner dans les circonstances.  

3.Prenez régulièrement des nouvelles de votre équipe.

Faites-le personnellement. 15 minutes de Zoom, et le tour est joué. Assurez-vous que tout le monde va bien, est en santé, vit bien la situation. C’est le temps d’être plus intime, tout en respectant la vie privée.  

Se soucier du bien-être de vos troupes, c’est aussi renforcer votre marque employeur!

4. Si vous avez dû licencier, informez-vous auprès des personnes touchées.

Montrez que vous vous souciez de ce qui leur arrive, que vous n’êtes pas indifférent à leur sort. Offrez-leur de les aider. Vous aurez d’ailleurs besoin de ces personnes dès que vos activités reprendront normalement.   

5. Organisez des réunions d’équipe informelles.

Brèves, mais régulières. Pour vous enquérir de la santé physique et psychologique de votre monde. Voyez-le comme une espèce de scrum du bien-être! Ça n’a pas à être long : ici, la qualité (de votre présence, de votre écoute) prime sur la quantité (la longueur de la rencontre).   

6. Pensez qu’il y a peut-être des gens neuroatypiques dans votre entourage professionnel.

Ces personnes sont plus susceptibles de souffrir de troubles psychologiques lorsque leur routine est perturbée. Certaines peuvent éprouver de l’angoisse, de la dépression, du stress extrême. Soyez attentif. Faites un sondage anonyme sur la manière dont vos collègues vivent les événements. Si vous avez le sentiment que quelqu’un a du mal à passer au travers, qu’il est en détresse psychologique, intervenez vous-même, ou allez chercher de l’aide.  

7. Communiquez régulièrement.

Publiez dans l’intranet, sur un groupe privé sur Facebook, dans une section cachée de votre site Web une FAQ sur la crise, les annonces gouvernementales et les développements en lien avec votre entreprise et les personnes qui la composent. Il est normal d’être inquiet. Il vous appartient d’apaiser cette inquiétude. Dans vos communications, donnez toujours l’heure juste. Ne faites pas de promesses que vous ne saurez tenir.   

8. Soyez créatif.

N’hésitez pas à proposer des activités qui sortent du cadre professionnel. Selon la nature des gens de votre équipe, lancez un défi sportif ou artistique. C’est le moment de découvrir les goûts musicaux et culinaires de votre monde! Invitez-les à partager leurs recettes de pain et les photos de leur production. Engagez un prof de yoga ou une experte en ergonomie qui donnera des séances à distance. Vous êtes en mal d’idées? Mettez à contribution quelques employés.   

Dans quelques mois, vous serez peut-être en compétition féroce avec vos concurrents pour attirer les meilleurs talents. Ce que vous faites aujourd’hui aura dans le futur un impact décisif sur le succès de votre marketing RH. En prenant soin de vos collègues de travail, vous prenez soin de votre marque employeur. Et n’oubliez pas : vos meilleurs ambassadeurs, ce sont vos employés!   

Vous aimeriez que cette belle énergie qui vous distingue se reflète dans votre marque employeurNos experts sont prêts à vous aider, même en télétravail! 

inscrivez-vous à l'infolettre ebang

Recevez chaque semaine un contenu entièrement développé pour vous aider à booster vos performances marketing.

Titre
Prénom *
Nom *
Courriel *
Entreprise
En vous abonnant au eBang, vous recevrez également le blogue de Stéphanie publié sur lesaffaires.com. Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!