VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous au eBang!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Devriez-vous bannir les photos stock?

8 octobre 2019 |

Les cauchemars des designers sont probablement peuplés de mauvaises photos stock. Parcourir les centaines de pages des différentes banques d’images garantit toujours un bon fou rire… et du découragement. Mais les photos libres de droits sont-elles à bannir pour autant?

Dans le meilleur des mondes, chaque entreprise devrait uniquement publier des photos originales. Mais on sait très bien qu’en pratique, ce n’est pas toujours possible. Votre image de marque n’a toutefois pas à en souffrir, il suffit d’apprendre à recourir au stock judicieusement.

Dans quelles situations ne devriez-vous jamais utiliser de stock?

Certaines pages de votre site web et pièces de contenu devraient être authentiques à 100%. Règle générale, vos pages À propos, Équipe, Carrière et de produits ne devraient pas inclure de photos génériques. Si vous ne souhaitez pas rendre vos employés visibles sur votre site web, par exemple, misez sur des illustrations ou sur un design graphique intéressant. Vous véhiculerez ainsi la personnalité de votre organisation sans paraître malhonnête.

Au contraire, vos articles de blogue, livres blancs et pages piliers informatives peuvent être accompagnés de photos stock… à condition qu’elles répondent à certains critères de qualité.

Avant de vous tourner vers les banques d’images, demandez-vous si, dans ce contexte en particulier, un manque d’authenticité pourrait vous nuire.

2 types de photos stock à bannir 

  • Les photos conceptuelles : une pièce de puzzle manquante pour représenter une solution, une tenue colorée au milieu d’une mer de complets pour illustrer la différence… Vous voyez le genre. Très populaire au début 2000, ces photos ont été surutilisées et n’ont aujourd’hui plus l’effet escompté. Rappelez-vous : tout bon visuel doit surprendre pour capter l’attention.
  • Les photos artificielles : avant d’acheter une image, attardez-vous au contexte et aux expressions. Est-ce que dans cette situation particulière, un humain normal aurait la réaction dépeinte par la photo? Cette compilation de photos représentant une femme mangeant de la salade est un parfait exemple de ce qu’il faut éviter.

Aiguisez votre œil artistique

  • Choisissez des photos qui s’harmonisent avec votre entreprise (types de bureaux, ambiance, style vestimentaire).
  • Portez attention aux détails. Est-ce que certaines choses attirent négativement l’attention dans l’arrière-plan, est-ce que les technologies représentées sont actuelles?
  • Le style de l’image, ses couleurs et sa direction artistique sont-ils au goût du jour?
  • Portez attention aux représentations de métiers, surtout si ce n’est pas le vôtre. Au besoin, demandez un avis extérieur pour vous assurer que la photo soit plausible.
  • Interrogez-vous sur le contexte de l’image : est-ce possible que l’action présentée se déroule dans cet environnement? Un travailleur autonome installé dans un café est crédible, mais un homme d’affaires travaillant sur son portable au milieu du désert? Pas vraiment.
  • Demandez-vous si la photo sélectionnée arrivera à rejoindre vos cibles, après tout ce sont leurs goûts qui comptent, pas les vôtres.
  • Inspectez les photos utilisées par vos compétiteurs. Le danger avec le stock, c’est que tous les joueurs d’une même industrie utilisent des images semblables.
  • Pour votre site web, misez sur des textures. Les images en mouvement, derrière un mur de verre ou prises de haut ajoutent du dynamisme sans être reconnaissables.
  • N’hésitez pas à modifier les photos que vous achetez : modifier les couleurs, recadrer, appliquer un traitement particulier et ajouter du texte vous permettront d’adapter ces images à votre plateforme visuelle.

Voici deux exemples pour guider votre recherche.

En plus de paraître artificielle, la première image est tellement évidente qu’elle n’a plus d’impact. La seconde, plus surprenante, évoque la collaboration, l’atteinte d’un objectif commun, l’avancement et la coordination.

Un autre aspect primordial dans la sélection d’images est le storytelling. Le visuel affiché sur votre site web doit ajouter du dynamisme et étoffer l’aura que vous souhaitez construire autour de votre entreprise.

Bien qu’elle soit relativement crédible, la première photo ne raconte pas d’histoire, alors que la seconde crée une atmosphère. Elle appuierait à merveille un texte faisant l’éloge d’un emploi de soudeur stimulant. Bonus : cette photo ajoute de la texture et du mouvement, sans comporter de détails distrayants en arrière-plan.

La panoplie de banques d’images existant aujourd’hui rend la recherche de bonnes photographies un peu plus facile. On vous l’a dit dans le passé, et on vous le répétera, un design et des images de qualité font une différence majeure sur le web. Vous aimeriez élever votre site au niveau supérieur? Notre équipe se fera un plaisir de vous aider à y arriver.

Tags:

inscrivez-vous à l'infolettre ebang

Recevez chaque semaine un contenu entièrement développé pour vous aider à booster vos performances marketing.

Titre
Prénom *
Nom *
Courriel *
Entreprise
En vous abonnant au eBang, vous recevrez également le blogue de Stéphanie publié sur lesaffaires.com. Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!