VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous au eBang!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Petit guide du courriel idéal

19 mars 2019 |

Au bureau, le maintien d’un climat agréable nécessite des efforts, des compromis et… une bonne communication!

Dans le cadre d’un récent sondage, 800 professionnels ont été interrogés sur les principaux irritants rencontrés au travail. En tête de liste : les appels mains libres dans un espace ouvert et le commérage. Aucune surprise. Pourtant, dans ce palmarès des 10 pires comportements, 5 concernent un outil de communication facile à maîtriser : le courriel.

D’apparence anodine, l’envoi de courriels internes est tout un art. Il faut choisir avec soin le contenu, le destinataire, la forme et le ton des messages, comme dans une stratégie marketing!

Si une mauvaise publicité peut nuire à la réputation d’une entreprise, un courriel écrit trop rapidement peut envenimer vos relations professionnelles. Pas convaincu? Prenons le cas de figure suivant :

Jeanne se penche toute la semaine sur un projet urgent et réussit à le compléter dans les temps. Fière de son accomplissement, elle envoie un courriel détaillé à sa superviseure, Marie. Assistant à une conférence, Marie répond distraitement : « OK. »

On peut facilement voir comment cet échange peut générer un malentendu disproportionné! Jeanne perçoit probablement la brièveté de Marie comme un manque de reconnaissance, ou même de l’indifférence, alors que Marie était simplement occupée.

Si, comme Marie, il vous arrive de rédiger un courriel sans réfléchir aux interprétations possibles, voici 5 éléments à vérifier avant d’appuyer sur envoyer.

1. Est-ce qu’un courriel est le bon véhicule pour votre message?

Si vous devez transmettre beaucoup d’informations, une mauvaise nouvelle ou quelque chose de plus complexe, comme un brief, un appel ou une rencontre pourrait être plus efficace.

2. Est-ce que toutes les personnes clés sont dans l’envoi?

Par personne clé, nous entendons les gens directement concernés. Aucun besoin de répondre à tous si ce n’est pas nécessaire. Il s’agit d’ailleurs de l’un des 5 irritants relevés dans le sondage!

3. Votre texte est-il clair?

Donnez toute l’information utile, ni plus ni moins. Assurez-vous que le contexte est précisé et que le destinataire a tout en main pour répondre à votre demande. Un roman fait paraître votre requête trop compliquée, alors qu’un message comportant seulement une pièce jointe semble brusque et sème la confusion. Et si vous n’arrivez pas à couper, référez-vous au point 1!

4. Sonnez-vous humain ou robot?

Puisqu’ils sont concis et qu’ils ne véhiculent pas le non verbal, les courriels neutres sonnent négatifs par défaut. Les marques de politesse et les salutations sont essentielles. Sans elles, il y a des chances que vous sembliez brusque, en colère ou froid même si ce n’est pas votre intention. Imaginez recevoir ce courriel de votre patron, sans mise en contexte et sans indication de son état d’esprit : « Il faut parler de ton projet. » Bonjour l’angoisse!

5. Faites-vous un bon usage de l’emphase?

Si un ton robotique paraît brusque, le contraire laisse aussi place aux malentendus. Gardez les points suivants en tête :

  • LES MAJUSCULES SONT AGRESSIVES, C’EST COMME CRIER.
  • Le soulignement, l’italique et le gras peuvent sembler négatifs s’ils sont utilisés aux mauvais endroits. Ces marques devraient mettre en évidence des passages importants dans un long courriel, et non des mots comme vraiment, urgent et aujourd’hui.
  • Attention à la ponctuation excessive !!!!!??!! Elle crée un effet dramatique qui peut sembler trop insistant. Même chose pour les points de suspension, ils vous font paraître mécontent…
  • Les émoticônes et l’humour sont souvent mal interprétés dans les courriels. Il vaut mieux reformuler si vous croyez que votre texte est trop direct.

À la lumière de ces conseils, il est évident que, pour éviter des frictions, Marie aurait dû attendre d’être moins occupée et taper :

Bonjour Jeanne,

Merci pour ce suivi. Je suis à l’extérieur du bureau pour la journée, je prendrai donc le temps de lire attentivement ton rapport lundi matin.

Passe un bon week-end,

Marie

Clair, concis et humain. Quand on connaît la recette, écrire un bon courriel n’est pas sorcier. Assurez-vous simplement qu’il soit facile à comprendre et qu’il véhicule bien votre personnalité.

inscrivez-vous à l'infolettre ebang

Recevez chaque semaine un contenu entièrement développé pour vous aider à booster vos performances marketing.

En vous abonnant au eBang, vous recevrez également le blogue de Stéphanie publié sur lesaffaires.com. Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!