VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous au eBang!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Comment écrire un bon sujet de courriel

28 mars 2017 |

Si votre entreprise envoie une infolettre ou des envois promotionnels courriel sur une base régulière, vous êtes au fait du défi que représente le choix d’un bon sujet. Devrait-il être descriptif et informatif ou bien abstrait et intrigant? Est-ce mieux de piquer la curiosité en restant vague ou bien de risquer l’indifférence en choisissant des mots moins percutants?

Vos abonnées reçoivent des dizaines de courriels par jour. Ils ont donc développé, au fil du temps, un système de détection sophistiqué. À force d’être surutilisés, certains mots déclenchent un réflexe d’éjection automatique!

Ce que disent les données…

Comme pour d’autres disciplines du marketing, il n’y a pas de formule magique qui s’applique. Par contre, des analyses sur des mégadonnées peuvent nous apprendre des choses intéressantes.

Voici comment MailChimp résume la question suite à l’analyse de 40 millions de messages :

« Le sujet de votre message doit (roulement de tambour) : décrire le sujet de votre courriel. Voilà! »

Conclusion : les titres descriptifs gagnent la palme. Veillez donc à décrire dans l’objet le contenu de votre envoi.

Il est également surprenant de savoir qu’il n’existe selon MailChimp aucun lien statistique entre la longueur du sujet et son taux d’ouverture. Par contre, ceux qui lisent vos campagnes sur des appareils mobiles apprécieront un titre plus court. Continuez donc de miser sur la brièveté.

Mais attention : comme votre liste d’abonnés est unique (et précieuse!), elle doit être considérée comme une audience à part entière avec ses particularités propres. Apprenez donc à la connaître et ajustez le tir au fil de vos envois.

Tester : oui, mais comment?

Les outils actuels d’envoi de masse vous permettent de faire des tests et de segmenter vos listes. Si vous hésitez entre deux sujets, voici comment faire en sorte que 75 % de votre liste reçoive le plus performant des deux :

  • Séparer votre liste en deux, sans appliquer de critère
  • À la moitié de cette moitié (donc 25 %), envoyez le courriel avec le sujet 1
  • À l’autre 25 %, envoyez le courriel avec le sujet 2
  • 24 h plus tard, envoyez au dernier 50 % la version avec le titre qui a obtenu le meilleur taux d’ouverture. Tadam!

Vous voulez fidéliser vos abonnés? Ne cherchez pas aveuglément à optimiser votre taux d’ouverture. L’important c’est plutôt de créer du contenu à valeur ajoutée de façon constante et soutenue. Le taux de désabonnement reste l’indicateur clé de votre succès à long terme.

Par-dessus tout : tenez vos promesses

Considérez la proposition faite à vos abonnés. Si les gens s’inscrivent pour recevoir des promotions, à vous de livrer des rabais. Si vos envois doivent permettre de rester branché sur les tendances d’une industrie, il faudra être à la hauteur de cette promesse!

Besoin de conseil pour optimiser vos envois courriel? Chez Bang, on adore le marketing par courriel!

inscrivez-vous à l'infolettre ebang

Recevez chaque semaine un contenu entièrement développé pour vous aider à booster vos performances marketing.

Titre
Prénom *
Nom *
Courriel *
Entreprise
En vous abonnant au eBang, vous recevrez également le blogue de Stéphanie publié sur lesaffaires.com. Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!