VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous à notre infolettre!

Comment rédiger une liste à puces d’une efficacité redoutable?

26 mai 2020 |

On l’emploie à toutes les sauces sans trop y penser: pour planifier son épicerie, pour présenter des arguments de vente ou même pour résumer les étapes cruciales d’un projet. On parle bien entendu de la fameuse liste à puces!

Si cette dernière dynamise la lecture, et permet au passage une meilleure compréhension de votre message, son efficacité varie grandement selon votre façon de la rédiger. Quelles sont les règles à respecter pour un impact optimal? Voici nos conseils!

Maîtriser la liste à puces en 5 astuces

  • Soyez cohérent. Faut-il commencer sa liste par un nom ou un verbe? Conjugué ou à l’infinitif? Ajouter un point-virgule ou pas? À vrai dire, il n’y a pas de règle absolue. Enfin si… Être régulier! Le cerveau humain s’attend à poursuivre sa lecture selon un cheminement logique. Si vous débutez par un verbe conjugué, suivez ce principe jusqu’au bout. De la même manière, proposez des structures de phrases similaires, mais pas redondantes, optez pour une ponctuation uniforme et gardez des énoncés de longueur équivalente.
  • Choisissez les bonnes informations. En marketing de contenu, les listes à puces ont généralement l’objectif de convaincre, d’expliquer ou de synthétiser, qu’elles soient dans un livre blanc, un e-book, une page web ou un article de blogue. En ce sens, utilisez-les pour mettre de l’avant des éléments qui s’y prêtent. Privilégiez des bénéfices, des étapes, ou encore des statistiques concrètes et percutantes. Assurez-vous surtout que tous les éléments énumérés soient de même nature et qu’il s’agisse vraiment des aspects ayant le plus de valeur pour vos cibles.
  • Contextualisez! De nature pressée, le lecteur moyen survole souvent le texte (on est tous coupables de lecture en diagonale!) Si les listes à puces aident à repérer les éléments que vous souhaitez valoriser, encore faut-il qu’on puisse facilement comprendre de quoi il est question! Proposez ainsi des phrases introductives qui donnent envie d’en savoir plus et bannissez les sous-titres trop génériques. Prenons un exemple de deux introductions: «Rédaction d’un article» vs «Conseils à suivre pour rédiger un article B2B efficace et attrayant?». Le second, plus précis et percutant, indique exactement au lecteur ce qu’il gagnera en s’attardant un instant sur votre liste à puces.

La liste a un pouvoir certain… mais le paragraphe aussi! Si vous avez l’impression de trop survoler le sujet, c’est peut-être parce qu’il ne s’agit pas du bon format.

  • Utilisez la numérotation, à condition qu’elle soit pertinente et qu’elle favorise une meilleure lecture. Imaginons un restaurateur qui décide de proposer l’une de ses recettes emblématiques. Afin de marquer les étapes qui permettront d’atteindre ce chef-d’œuvre culinaire, les numéros apportent ici une réelle valeur ajoutée au contenu. Ceux-ci seront également adaptés aux longues listes, ou à celles exprimant une notion de hiérarchie. Mal utilisés, ils pourraient en revanche brouiller votre message, ainsi que la compréhension de vos lecteurs.
  • Faites preuve de modération. Pour atteindre leur objectif, tous vos textes doivent être attrayants, dynamiques et agréables à lire. Parce qu’elles attirent l’attention, les listes à puces sont souvent appréciées des créateurs de contenu. Il ne faut toutefois pas abuser des bonnes choses! Les listes ne devraient pas être un format par défaut, mais plutôt un outil pour raviver l’intérêt ou pour organiser la lecture.

La liste: une manière efficace de structurer l’information

Les lecteurs pressés ne sont pas les seuls à raffoler des listes, Google aussi! C’est d’ailleurs un excellent outil pour hisser votre entreprise en position zéro. Pourquoi? Parce que les featured snippets générés par l’algorithme tentent de répondre de la manière la plus efficace à une question précise. Lorsque la question concerne des exemples, des avantages, des étapes ou des options, la liste à puces s’y prête naturellement. Si votre objectif est de rafler le Saint-Graal du référencement naturel, vos listes devraient être accompagnées d’un sous-titre sous forme de question et demeurer très brèves.

La morale de l’histoire? Ne vous laissez pas berner par l’apparente simplicité d’une liste à puces! Puisqu’il s’agit d’aimants à regards, leur utilisation devrait s’appuyer sur une stratégie.

Vous aimeriez vous aussi publier du contenu qui rend justice à la qualité de vos offres? Nos experts sont toujours prêts à dégainer leur plume!

inscrivez-vous à l'infolettre ebang

Recevez chaque semaine un contenu entièrement développé pour vous aider à booster vos performances marketing.

Titre
Prénom *
Nom *
Courriel *
Entreprise
En vous abonnant au eBang, vous recevrez également le blogue de Stéphanie publié sur lesaffaires.com. Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!