VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous au eBang!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

8 tactiques SEO bonnes pour la poubelle

16 juillet 2019 |

Vous souvenez-vous du premier conseil donné dans notre récent article sur les facteurs influençant le classement de votre site web? Aux oubliettes, les tactiques de SEO douteuses!

Sans vouloir mal faire, il se peut que vous utilisiez toujours certaines stratégies de référencement désormais mal vues par Google. L’algorithme évolue si vite, c’est parfois difficile de suivre! Remettons les pendules à l’heure : voici 8 techniques à retirer de votre répertoire.

  1. Semer vos mots-clés à tout vent. Si la suroptimisation était autrefois payante, ce n’est plus le cas. L’intégration de mots-clés dans vos textes ne devrait jamais se faire au détriment du sens ou de la qualité. Encore mieux, Google prend maintenant en compte les synonymes et les champs lexicaux puisque les textes de qualité ont un vocabulaire riche. Le dictionnaire est votre meilleur ami!
  2. Couler des ancres n’importe où. En plus de rendre vos textes indigestes, l’abus de liens internes nuit à l’expérience des visiteurs, tout en éparpillant le trafic. Cette pratique tombe également dans le spectre de la suroptimisation pénalisée depuis quelques années. Choisissez vos ancrages avec soin.
  3. Tenir mordicus à un nombre de mots. Qu’il s’agisse d’articles ou de pages web, écrire pour écrire n’est jamais une bonne idée. Vous avez probablement entendu de nombreux experts chanter les louanges des textes de 2000 mots et plus. Ces derniers ont effectivement tendance à bien se classer… à condition que leur contenu soit de qualité! Ça ne veut pourtant pas dire que les articles de 300 mots sont à proscrire. Pensez diversité et pertinence.
  4. Se laisser embobiner par les fermes de contenu. Les offres d’échange de liens que la majorité des propriétaires de blogue reçoivent peuvent être alléchantes. Mais ne tombez pas dans le panneau! Depuis la mise à jour Panda, Google pénalise fortement toutes les manigances concernant les liens. Attention, inviter un expert dans votre domaine à rédiger un article pour vous, ou signer vous-même un exposé dans un blogue reconnu n’entraînera pas de sanction! C’est plutôt le troc abusif de liens non organiques qui est visé par Panda.

Évaluer la profitabilité d’une tactique SEO est plus facile que jamais : si vos actions améliorent l’expérience des internautes, elles seront récompensées par le moteur de recherche.

  1. Réécrire sans enrichir. Nous vous avons parlé récemment de techniques pour dépoussiérer vos pièces de contenu existantes. Autrefois, changer quelques mots dans un ancien article suffisait à le faire passer pour une publication toute neuve. L’algorithme n’est toutefois plus aussi dupe : bonifier, réorienter et mettre à jour valent la peine. Reformuler, non.
  2. Surestimer l’originalité de vos propos. Combien de fois avez-vous cliqué sur un lien promettant 10 recettes incroyables qui révolutionneront vos soupers… pour découvrir les mêmes classiques que vous cuisinez depuis 30 ans? Les moteurs de recherches ne pénalisent pas ce style de rédaction, mais la lassitude du public à leur égard fera le travail. En mettant la barre si haute dans vos titres, vous vous organisez pour décevoir vos lecteurs, même si votre contenu est de qualité. Résultat : taux de rebond élevé et diminution du trafic.
  3. Multiplier vos sites web. Plusieurs spécialistes SEO malveillants construisaient anciennement des cercles de sites web dont la seule raison d’être était de construire un profil de liens externes pointant vers leur domaine principal. Pour mettre fin à cette pratique, l’algorithme a été modifié de manière à signaler ces cercles. Si vous créez un site web différent pour certains de vos services ou pour votre blogue, Google pourrait y voir une tentative de « fraude » de référencement. Au-delà des pénalités, diviser votre présence sur plusieurs domaines limite l’efficacité de votre stratégie SEO en diluant le trafic. Même si vos services évoluent, tout regrouper sous une même bannière est généralement une bonne idée.
  4. Mettre tous vos œufs dans le même panier. Concentrer l’ensemble de vos efforts sur l’optimisation d’une seule page est inutile. Google détermine l’autorité d’un site en évaluant l’ensemble de ses pages. Laisser plusieurs sections à l’abandon pourrait donc vous nuire.

Le meilleur conseil que nous pourrions vous donner demeure le suivant : soyez rigoureux. Construire l’autorité d’un site prend du temps et beaucoup d’efforts, il n’y a pas de formules magiques. Avec l’expérience, nos experts en référencement ont tout de même déniché quelques stratégies astucieuses qu’ils se feront un plaisir de partager avec vous!

inscrivez-vous à l'infolettre ebang

Recevez chaque semaine un contenu entièrement développé pour vous aider à booster vos performances marketing.

En vous abonnant au eBang, vous recevrez également le blogue de Stéphanie publié sur lesaffaires.com. Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!