Référencement naturel et payant: unissez leurs forces!

Que connaissez-vous du search engine marketing (SEM)? Regroupant les techniques visant l’amélioration de la visibilité d’un site web sur les moteurs de recherche, le SEM englobe les référencements organique et payant. 

Souvent pensés en vase clos, ces deux aspects complémentaires de votre présence numérique forment pourtant un véritable duo de choc. Combinez-vous ces leviers stratégiques?

Misez sur le travail d’équipe pour vos stratégies de référencement naturel et payant

Ces deux grandes familles de tactiques sont en fait les deux faces d’une même pièce: leur objectif commun est de vous faire grimper vers le haut des pages de résultats de recherche – dont le plus important est Google.

D’un côté, le référencement organique (ou search engine optimization – SEO) est l’art d’attirer gratuitement du trafic de qualité sur une page, un site ou une application web via les moteurs de recherche. De l’autre, le référencement payant, concernant les publicités de type Pay per click (PPC), regroupe plusieurs tactiques numériques. Aussi connues sous le nom de search engine advertising (SEA), elles visent à apparaître sur les moteurs de recherche ou sur le réseau d’une régie publicitaire comme celle de Google.

Le SEO et les campagnes payantes ont chacun leurs forces, d’où l’intérêt de trouver leur parfait équilibre pour atteindre vos objectifs.

Quels sont les avantages du SEO et du SEA?

Le référencement payant:

  • Il est plus coûteux, mais ses effets sont immédiats lorsque vous remportez l’enchère sur certains mots-clés utilisés par les internautes.

    Par exemple: après la refonte de votre site web ou pour promouvoir un microsite carrière, lancer une campagne publicitaire est un bon moyen de commencer à récolter des leads sur le champ.
  • Votre annonce apparaît tout en haut des pages de résultats (là où se posent généralement les yeux des internautes).
  • Puisque vous payez seulement pour le nombre de clics sur vos publicités (et que vous pouvez les limiter dans le paramétrage de votre annonce), vous gardez facilement le contrôle sur votre budget.

Le référencement organique:

  • Il est gratuit, mais ses effets se font davantage sentir avec le temps – habituellement à partir de 6 mois. Cela signifie aussi que son positionnement est mieux ancré et pérenne.
  • Règle générale, vous profitez d’un meilleur ROI. Puisque le SEO engendre du trafic plus stable à long terme que les annonces PPC, il remporte habituellement la palme de la visibilité web et des coûts d’acquisition réduits. Moins de dépenses, plus de résultats!
  • Votre site est souvent de meilleure qualité, ses bases techniques étant optimisées, donc plus solides: arborescence et expérience utilisateur (UX) optimales, bon temps de chargement, contenu pertinent, maillage interne efficace, code revu et corrigé, etc.

À lire aussi : Marketing de contenu 2022 – LE guide ultime 

5 idées pour combiner vos référencements naturel et payant

  1. Lancez une recherche de mots-clés. Avec Google Search Console (un bon outil d’optimisation SEO), vérifiez sur quels mots-clés vos pages se positionnent naturellement sur le moteur de recherche. Vous saurez mieux où investir les sous de vos campagnes publicitaires et quels termes ou sujets privilégier pour votre rédaction web. Le tout, afin de tenter d’attirer davantage de trafic grâce à d’autres requêtes ou mots-clés!

    Inversement, les mots-clés avec le meilleur taux de conversion dans vos Google Ads peuvent vous donner des indices d’optimisation – des balises de votre site web au contenu de vos articles, en passant par vos pages de produits ou services.

  2. Essayez différentes approches au niveau du contenu. Puisque Google avantage les sites web pertinents, c’est-à-dire qui répondent aux requêtes de ses utilisatrices et utilisateurs, votre contenu devrait être utile pour vos cibles.

    Par exemple: inspirez-vous de la section People also ask (PPA) pour trouver vos sujets d’article ou pour concevoir l’accroche de vos publicités.

  3. Répétez vos formules gagnantes. Prenez vos articles avec le plus de trafic ou de partages sur les médias sociaux et reproduisez-en la recette dans le texte de vos annonces: un article 101 sur un sujet de votre industrie, une question fréquemment posée décortiquée, la présentation d’une des facettes écoresponsables de votre entreprise, etc.

    N’oubliez pas: cela ne signifie pas de dupliquer du contenu – tactique catastrophique pour votre référencement naturel!

  4. Soyez visible sur les médias sociaux. Vos plateformes sont un atout majeur, autant pour votre SEO que pour vos publicités! Pourquoi ne pas profiter des possibilités de ciblage offertes par Facebook et LinkedIn en apparaissant dans le fil d’actualités des utilisatrices et utilisateurs ou en périphérie de celui-ci?

    Et même si l’impact des réseaux sociaux sur le référencement web n’est pas nécessairement direct, ces plateformes l’influencent malgré tout en améliorant votre notoriété et en fidélisant vos cibles. Cela peut faire toute la différence durant l’intervalle de quelques secondes entre la réflexion et le clic sur une des pages de résultats de recherche!

  5. Faites une veille concurrentielle. En gardant un œil sur la concurrence, vous pouvez plus facilement déterminer les occasions de positionnement organique manquées par celle-ci. C’est aussi une bonne façon de s’inspirer de leurs tactiques SEO afin de les détrôner du podium des moteurs de recherche – la fameuse position zéro!

Le SEM, un entonnoir de prospects aux deux facettes complémentaires

Une fois les objectifs de votre site web définis (ventes, notoriété, recrutement, etc.), mettez en œuvre les bonnes tactiques pour rejoindre vos cibles et, surtout, pensez à paramétrer vos résultats afin de savoir ce qui fonctionne et ce qui doit être amélioré dans vos stratégies SEO et de référencement payant. En cas de doute, posez-nous vos questions!

Search
Generic filters