VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous à notre infolettre!

Quels KPI observer pour une infolettre en santé?

16 mars 2021 |

Quand elle est utilisée à son plein potentiel, votre infolettre permet de rejoindre vos cibles pour créer une relation de confiance à long terme et établir votre notoriété et votre expertise. Comment savoir si elle réussit sa mission? Voici 6 indicateurs clés de performance (KPI) pour vous aider à faire le point, ainsi que des pistes de solution.

Pour évaluer l’efficacité de votre marketing par courriel, revenez d’abord à vos objectifs. Générer plus de leads? Augmenter votre conversion? Établir votre notoriété? Vous pourrez ensuite vous tourner vers les bons points de repère grâce à cette liste (en bonus, nous vous fournissons la moyenne toutes industries confondues pour chaque KPI).

1. Taux d’ouverture — 18%

Il correspond au pourcentage du nombre total d’abonnés ayant ouvert votre courriel. Bon outil pour comparer les taux de différentes semaines, il peut cependant être trompeur. Pour qu’un courriel soit considéré comme ouvert, ses images doivent être téléchargées — et plusieurs internautes, dont plusieurs grandes entreprises, utilisent des bloqueurs d’images.

Pour donner un coup de pouce à votre taux d’ouverture:

  • Donnez du mordant à vos objets de courriel pour attiser la curiosité de vos lecteurs.
  • Jouez avec la longueur, le contenu et le ton de votre infolettre pour trouver ce qui fonctionne.
  • Choisissez bien la première phrase qui apparaît en aperçu pour qu’elle complète l’objet du courriel.

2. Taux de clics (CTR) — 2,6%

Il indique la portion d’abonnés qui cliquent sur un lien ou une image dans votre infolettre en fonction de la quantité totale de courriels envoyée. Ce pourcentage vous renseigne sur le nombre de lecteurs qui visitent votre site à partir de votre infolettre. Mesurer le taux de clics dans un test A/B est efficace, puisqu’il démontrera facilement quel courriel pousse davantage les lecteurs à l’action.

Si votre taux de clic laisse à désirer:

  • Enrichissez vos appels à l’action (CTA), textuellement et visuellement.
  • Misez sur le maillage interne, en proposant des liens ancrés clairs et intéressants dans le texte de vos courriels.
  • Offrez des incitatifs pour capturer l’intérêt de vos lecteurs, comme une soumission gratuite ou du contenu à valeur ajoutée.

3. Taux de clics pour les courriels ouverts (CTOR) — 14,1%

Petit frère plus précis du CTR, il représente le pourcentage d’abonnés ayant ouvert le courriel et qui ont cliqué sur un lien ou une image. La différence: au lieu calculer le pourcentage de clics à partir de l’ensemble des courriels, le CTOR prend uniquement en compte les interactions avec les messages ouverts!

Le marketing par courriel est une bonne façon de garder contact avec vos clients et vos prospects. D’où l’importance d’en prendre soin!

Si votre CTOR bât de l’aile:

  • Testez le format de votre infolettre pour voir s’il s’ajuste aux différentes plateformes (ordinateur, mobile, tablette) et aux multiples services de messagerie. Un courriel ouvert, mais dont les images ne s’affichent pas ou dont la mise en page ne cadre pas avec l’appareil utilisé risque de faire diminuer la confiance envers votre courriel et son contenu. Un coup dur pour la crédibilité et les clics!
  • Vérifiez que l’objet de courriel reflète son contenu, sinon les lecteurs n’y trouveront pas leur compte.
  • Encore une fois, misez sur un CTA irrésistible et facilement repérable.

4. Taux de livraison — entre 0,4 et 0,6%

C’est le pourcentage des courriels qui n’ont pas pu être envoyés ou qui n’ont pas été reçus par vos abonnés. Ces erreurs peuvent s’expliquer par des problèmes techniques temporaires ou parce que le compte de l’adresse est fermé ou inexistant.

Pour maximiser votre taux de livraison:

  • Faites le ménage de votre liste de diffusion en retirant les adresses non valides.
  • Utilisez un système d’envoi sécuritaire.

À lire aussi: 6 trucs pour améliorer l’efficacité de votre infolettre

5. Taux de désabonnement — 0,1%

Il désigne le pourcentage de lecteurs qui se retirent de votre liste d’envoi par campagne. Lui aussi peut être trompeur, puisque plusieurs abonnés ne prennent pas le temps de se désabonner: ils arrêtent simplement d’interagir avec vos courriels — ce qui nuit à votre CTR!

Votre liste de diffusion diminue de 22,5% par année, c’est pourquoi il est important de travailler en continu pour enrichir votre base de données.

Si votre taux de désabonnement vous inquiète:

  • Cultivez votre liste d’envoi, un incontournable.
  • Lancez une campagne de réengagement ciblant vos abonnés inactifs: vous pourrez réveiller ces dormeurs et vous débarrasser du bois mort!

6. Sender Score

Il informe les fournisseurs d’accès à internet de la réputation virtuelle de l’adresse IP à partir de laquelle vous effectuez vos envois. C’est lui qui détermine si votre infolettre atterrit dans la boîte de réception ou les pourriels de vos lecteurs. Sur une échelle de 0 à 100, un bon résultat commence généralement à 80.

Pour faire bondir votre score:

  • Travaillez sur votre taux de livraison, qui est participe au calcul de votre Sender Score.
  • Facilitez le désabonnement. Avec un bouton clair et un processus éclair, les abonnés désintéressés pourront plus facilement se désinscrire de votre liste d’envoi. Résultat: la plupart de vos KPI s’en porteront mieux!
  • Évitez d’avoir trop d’images, qui influencent l’évaluation de la qualité de votre contenu.

Ces indicateurs vous permettront de tirer le maximum de votre infolettre. Si les chiffres de votre marketing par courriel ne semblent pas vouloir bouger, rassurez-vous: nos spécialistes ont plus d’un tour dans leurs sacs!

inscrivez-vous à l'infolettre ebang

Recevez chaque semaine un contenu entièrement développé pour vous aider à booster vos performances marketing.

Titre
Prénom *
Nom *
Courriel *
Entreprise
En vous abonnant au eBang, vous recevrez également le blogue de Stéphanie publié sur lesaffaires.com. Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!