5 éléments essentiels à propos du Google Mobile First Index

Le simple fait de lire Google Mobile First Index fait naître des dizaines de questions à votre esprit? Vous êtes loin de faire exception. Par chance, des réponses aux interrogations les plus fréquentes à propos du Mobile First Index existent. Alors allez-y: démystifiez le mobile-first SEO, notez les bonnes pratiques et apprenez à contourner les erreurs!

L’indexation Mobile First fonctionne depuis 2018: pourquoi en parle-t-on davantage dernièrement?

C’est bien vrai que cet algorithme de Google est actif depuis plusieurs années déjà. Plus précisément, le Google Mobile First Index est en marche depuis 2018. Néanmoins, c’est seulement en mars 2021 que Google a entamé l’indexation 100% mobile des nouveaux sites web. Un changement qui est loin de passer inaperçu!

Qu’est-ce que le Google Mobile First Index?

Simplement définie, l’indexation Mobile First est la nouvelle méthode avec laquelle les robots de Google parcourent (ou «crawlent») un nouveau site web. Googlebot explore dorénavant uniquement la version mobile pour l’indexer. Par la suite, les pages sont copiées dans l’index Google puis stockées dans ses serveurs, pour finalement être proposées dans les résultats de recherche.

À lire aussi: L’ABC du référencement naturel: comment l’expliquer à votre patron

L’indexation Mobile First peut-elle nuire à votre positionnement?

Oui et non. Ici, il faut se rappeler que l’indexation et le positionnement (ou ranking) sont deux éléments bien distincts. L’indexation est la première étape. C’est lors de celle-ci que Google considère votre page comme étant «pertinente». Pour sa part, le positionnement détermine la «position» qu’aura cette page dans les SERP (Search Engine Results Pages).

Selon Google, trois critères sont essentiels pour contrecarrer les impacts négatifs de l’indexation Mobile First. D’ailleurs, les experts sont unanimes: votre positionnement sera affecté si ces incontournables sont négligés.

  • La concordance entre les balises HTML des versions desktop et mobile
  • L’optimisation de la version mobile, tant en termes de contenu que d’expérience utilisateur
  • L’absence de contenu caché entre la version desktop et mobile

Comment s’assurer que votre nouveau site web respecte ces critères?

Si votre site est responsive, techniquement son contenu est le même que votre visiteur utilise un mobile ou un ordinateur (incluant les balises HTML et les URLs). L’intégralité des contenus entre les deux formats correspond, peu importe l’appareil avec lequel on le consulte. Voilà alors qu’il respecte les trois fameux critères émis par Google pour une indexation Mobile First avantagée. Mais attention! Encore faut-il éviter des pièges SEO fréquents dans le monde du B2B.

Le secret pour ne pas être pénalisé par le Google Mobile First Index: un site adaptatif!

Comment savoir si votre site web a franchi l’étape de l’indexation Mobile First?

Via le Google Search Console, vous trouverez cet outil de test. Vous n’avez qu’à y copier l’URL de votre site web. Google générera un bilan de résultat, déterminant le niveau d’optimisation pour mobiles. Si des erreurs sont soulevées dans ce bilan, Google expose la cause du problème et offre des pistes de résolution.

Au final, le plus important à retenir est l’idée derrière le Google Index Mobile First. Google nous confirme que c’est bel et bien la consultation sur mobile qui règne. Vos efforts d’optimisation doivent donc être réorientés conséquemment, afin de s’inscrire dans les bonnes grâces de Google!

Vous aimeriez en faire plus pour le positionnement de votre site web? Nous sommes toujours prêts à vous aider. Contactez-nous pour poser vos questions à nos experts!

Search
Generic filters
Inscription

Vous aimez ce que vous lisez?

Faites comme des milliers de lecteurs assidus du eBang! Recevez chaque semaine nos conseils marketing. Au programme: stratégie, branding, web, marketing RH et bien plus.