VOUS AIMEZ CE
QUE VOUS VOYEZ?

Faites comme nos 5000 lecteurs assidus.
Abonnez-vous à notre infolettre!

L’utilisation de Google Analytics démystifiée

4 août 2020 |

L’un des plus grands avantages du marketing numérique, c’est la donnée – c’est-à-dire la possibilité de savoir ce qui marche et ce qui ne marche pas. Et il existe des outils gratuits pour mesurer, le plus connu étant Google Analytics.

Mais il y a un hic.

Avez-vous déjà ouvert l’interface de Google Analytics? Avouons-le: c’est intimidant. La terminologie, la structure, les paramètres, les dimensions, les options, ouf…

Bref, si vous avez de la difficulté à vous y retrouver, vous n’êtes pas seul, l’application est notoirement compliquée. C’est bien beau tous ces chiffres et graphiques, mais comment en tirer de l’information pertinente qui aide à orienter vos décisions d’affaires?

Quelques sources pour apprendre les bases de Google Analytics

Le premier conseil que nous pourrions vous donner, c’est de suivre une formation de base. Il en existe d’excellentes, et si vous comprenez l’anglais, l’éventail est vaste.

Si vous entrez la requête «comment apprendre les bases de Google Analytics 2020», vous tomberez sur plusieurs articles et vidéos instructifs. Le 2020 est important: l’interface change continuellement. Méfiez-vous.

À lire aussi: SEO, savez-vous ce qui se passe dans la cour du voisin?

Quelles statistiques vérifier dans Google Analytics?

Vous pouvez littéralement obtenir des milliers de statistiques.

Vous voulez savoir combien de temps en moyenne sont restées sur le site les femmes âgées de 25 à 34 ans qui se sont connectées depuis Casablanca au Maroc au cours du dernier mois en utilisant un iPhone (et non un Android), qui ont visité au moins 3 pages du site lors de leur dernière visite, qui ont téléchargé le livre blanc proposé à la page X et qui ont lu 2 articles de la version anglaise du blogue?

C’est possible. Mais complètement inutile, on s’entend.

Avec le temps, vous saurez quels renseignements sont pertinents pour votre organisation, et comment les obtenir.

Avant ce jour, voici quelques données qui vous seront utiles.

Taux de rebond

Il s’agit du nombre de visiteurs qui arrivent sur votre site et en repartent sans avoir cliqué sur aucun lien. C’est souvent (pas toujours) un signe que les utilisateurs ne trouvent pas de raison d’interagir avec votre contenu. Si votre taux de rebond est plus élevé que la moyenne, creusez pour essayer de comprendre ce qui ne va pas.

Pages par session

Le nom l’indique, c’est le nombre de pages vues par un individu au cours d’une visite sur votre site. Un résultat insatisfaisant peut être symptôme de contenu non intéressant, de stratégie de mots-clés mal-adaptée (des personnes non qualifiées se retrouver sur votre site par erreur) ou d’une expérience de navigation non intuitive

Durée moyenne des visites

Comme la métrique précédente, cette donnée révèle l’engagement des visiteurs. La consulter pour une page précise vous permet aussi de mesurer l’intérêt des gens: restent-ils assez longtemps pour tout lire, ou passent-ils en flèche?

Utilisateurs vs nouveaux utilisateurs

Il peut être intéressant de voir si votre public est fidèle, et si vos efforts pour attirer de nouvelles paires d’yeux fonctionnent (après une campagne publicitaire numérique par exemple).

Pages les plus consultées

Vous comprendrez ce que les visiteurs aiment! C’est l’occasion de développer du nouveau contenu sur ces sujets ou de bonifier l’existant. Et inversement, les pages les moins consultées sont peut-être une invitation à faire un peu de ménage dans votre site…

Source du trafic

Très intéressant de savoir d’où arrive vos visiteurs. Par une recherche dans Google? (Vous savez donc si vos techniques SEO fonctionnent.) Et si oui, quels mots-clés ont été utilisés? Ou bien par les réseaux sociaux? Facebook ou Linkedin? Sont-ils arrivés d’un autre site? Lequel?

Mobile (type d’appareils)

Savoir combien de personnes naviguent sur votre site à partir d’un mobile, et connaître le type d’appareil qu’elles utilisent a surtout un intérêt technique. Devriez-vous investir dans le responsive? Quel pourcentage de visiteurs a été affecté par un bogue d’affichage sur Android? Vous aurez la réponse.

Les objectifs et le taux de conversion

Quand vous serez à l’aise avec Google Analytics, vous pourrez définir des objectifs, cibler des améliorations potentielles et calculer leur taux de conversion.

Quelques exemples d’objectif:

  • 50 téléchargements de votre dernier livre blanc
  • 40 inscriptions à l’infolettre
  • Visite d’au moins 3 pages par session
  • 30 formulaires de contact ou de soumissions remplis par mois

Le taux de conversion se calcule par le pourcentage de personnes ayant rempli l’objectif par rapport au nombre de visiteurs total.

Maîtrisez-vous les données à votre disposition?

On ne peut améliorer ce qu’on ne mesure pas, dit l’adage. La donnée est fondamentale pour connaître l’efficacité de vos divers outils numériques.

Mais la courbe d’apprentissage est bien réelle, nous en sommes conscients.

Donc pas de culpabilité si vous vous sentez dépassé! C’est tout à fait normal.

Ne vous laissez pas intimider, allez-y pas à pas, avec le temps vous vous y retrouverez dans Google Analytics.

Et si vous avez besoin d’accompagnement dans ce parcours, nous sommes là pour vous.

inscrivez-vous à l'infolettre ebang

Recevez chaque semaine un contenu entièrement développé pour vous aider à booster vos performances marketing.

Titre
Prénom *
Nom *
Courriel *
Entreprise
En vous abonnant au eBang, vous recevrez également le blogue de Stéphanie publié sur lesaffaires.com. Vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vous cherchez un bon partenaire?

Ça tombe bien! Nous sommes toujours
à la recherche d’excellents clients!