8 faux pas commis sur les médias sociaux (et comment les éviter)

Vous faites des pieds et des mains pour occuper une place de choix dans le fil d’actualité de vos abonnés? Assurez-vous que vos efforts portent fruit: après tout, les médias sociaux occupent dorénavant une place de choix dans les stratégies de ventes et marketing d’une entreprise. Évitez ces erreurs qui vous mettent des bâtons dans les roues!

Pour une présence en ligne optimale, évitez ces 8 pièges

  1. Se perdre sur la toile. Le web étant par nature un feu roulant d’interactions, il est facile de se faire prendre au jeu – même en contexte professionnel! Votre visite éclair sur LinkedIn s’allonge un peu trop souvent? Avant de vous connecter, dressez une liste de vos objectifs: publier, ajuster votre campagne de publicités ciblées, partager le contenu de vos ambassadeurs de marque, etc. Aussi, n’hésitez pas à limiter votre temps de navigation!
  2. Avoir une présence irrégulière. Bâtir une communauté demande du temps – autant pour charmer vos abonnés que les algorithmes! Graduellement, les premiers s’habituent à votre présence, et les seconds améliorent la portée de vos publications (qu’ils reconnaissent comme étant de qualité grâce aux interactions positives suscitées). À l’opposé, avec une présence intermittente, vos efforts et votre notoriété ne se cumulent pas: vous recommencerez à zéro à chaque fois. Et présence constante ne veut pas non plus dire en continu: la quantité ne devrait pas primer sur la qualité!
  3. Bouder le SEO. Saviez-vous qu’une publication Facebook peut se faire remarquer par les algorithmes de Google et servir de réponse à une requête sur le moteur de recherche? Si elle a une forme adéquate et contient les bons mots-clés, elle pourra gravir les échelons de ses pages de résultats. Vous gagnez donc à intégrer vos publications à votre stratégie SEO, si ce n’est déjà fait. Résultat? Chaque mot publié en ligne (de votre site web à vos médias sociaux) est optimisé et orienté vers les besoins de vos cibles dans un format qui plaît à Google!

En B2B, les médias sociaux peuvent offrir une occasion en or pour la génération de leads. Ils sont un rouage important de vos conversions!

  1. Vouloir être partout en même temps. Choisissez vos plateformes en fonction de vos personas et de votre stratégie de contenu et de médias sociaux. Peut-être qu’Instagram a le potentiel de faire rayonner vos réalisations, ou peut-être que Facebook est plus utilisé par vos clients potentiels? L’important est de ne pas investir votre énergie là où votre public cible ne se trouve pas! Aussi, pour commencer du bon pied, vaut mieux miser sur une ou deux plateformes à la fois, le temps de vous faire la main.
  2. Publier le même contenu sur toutes vos plateformes. Chacune d’entre elles a ses propres caractéristiques et attire différents types d’utilisateurs. Par exemple, sur Facebook, le contenu peut être un peu plus long, et les vidéos récoltent le plus d’engagement, tandis qu’Instagram est tout indiqué pour le contenu visuel. Pensez à rédiger des publications plus courtes et punchées sur Twitter ou, encore, du contenu plus professionnel sur LinkedIn.Vous pourriez ensuite observer lesquels de vos contenus performent le mieux sur chaque plateforme pour ajuster votre stratégie en conséquence: notez entre autres le sujet, la cible, le format et le ton.
  3. Être controversé. Même si cette tactique incite souvent à un grand nombre de commentaires et de débat, ce n’est souvent qu’un feu de paille. Cette approche peut même avoir un effet négatif sur votre marque à long terme. Il ne faut pas faire parler de vous à tout prix!

À lire aussi: Référencement naturel et médias sociaux: une alliance gagnante!

  1. Négliger les possibilités de pub et de remarketing. Même si les annonces ne font pas de miracle, elles peuvent tout de même vous donner un coup de pouce intéressant pour rejoindre les bonnes audiences sur Facebook ou ailleurs.En ce qui concerne le remarketing (ciblant les utilisateurs ayant déjà interagi avec votre site web ou vos annonces), il offre l’occasion de leur rappeler votre présence ou votre offre! Pour ces cibles déjà familières avec votre entreprise, pourquoi ne pas créer différentes campagnes et réaliser des tests A/B pour voir ce qui fonctionne mieux?
  2. Ne pas analyser les données à portée de main. En ne balisant pas votre performance grâce à certains indicateurs clés (KPI), vous connaîtrez plus difficilement l’impact de votre présence, autant sur vos cibles que par rapport à vos objectifs. Engagement, portée, nombre de clics ou d’abonnés… notez ces facteurs et leurs variations pour vous renseigner sur la santé de vos plateformes et optimiser votre stratégie.

En gardant ces pièges en tête, vous pourrez plus facilement tirer le maximum de vos médias sociaux. Si vous avez besoin d’un coup de main pour jongler avec la publication de contenu régulier et la création d’interactions de qualité – ou toute autre facette de ces plateformes –, notre équipe a plus d’un tour dans son sac!

Search
Generic filters